Décarbonation des grands bâtiments du Canada

Un rapport publié en 2021 fournit une voie vers le zéro

Pour que le Canada atteigne ses cibles climatiques de 2030 et 2050, les propriétaires et les exploitants des bâtiments devront moderniser, rénover et au bout du compte décarboner des centaines de millions de mètres carrés d’espaces de bâtiments.

Pour y parvenir, nous aurons besoin de réglementations et de politiques de soutien, d’investissements importants et de structures de financement innovantes. Il faudra également optimiser les réseaux d’énergie et augmenter régulièrement le prix du carbone.

Pour encourager l’essor des rénovations profondes de décarbonation, le CBDCA a commandé une étude visant à évaluer les options techniques potentielles menant à la décarbonation de l’exploitation des bâtiments. Les chercheurs de RDH Building Science, en partenariat avec Dunsky Énergie + Climat,  ont estimé les coûts des rénovations profondes de décarbonation et identifié les obstacles et les solutions du marché. L’étude vise avant tout à doter les propriétaires de bâtiments et les décideurs canadiens des outils et de l’information dont ils ont besoin pour dynamiser l’économie de la rénovation canadienne.

L’équipe de recherche a utilisé la modélisation énergétique de l’ensemble du bâtiment pour évaluer les possibilités de rénovations profondes de décarbonation de 50 archétypes différents de bâtiments. Ces archétypes reflètent un éventail de types de bâtiments (bureaux, résidentiels à logements multiples et écoles primaires), de tailles (faible hauteur et moyenne hauteur), d’âge (années 1970 et 1990) et de régions (Halifax, Montréal, Toronto, Edmonton et Vancouver).

Aperçu des types de bâtiments inclus dans l’étude.

Pour chaque archétype de bâtiment, les chercheurs ont créé des modèles de référence et évalué les améliorations usuelles, c’est-à-dire celles qui sont effectuées régulièrement lorsque les systèmes du bâtiment atteignent la fin de leur durée de vie prévue. Les chercheurs ont ensuite identifié et évalué les performances résultant des rénovations profondes de décarbonation et ont effectué des analyses financières des mesures de rénovation pour chaque archétype. Enfin, les chercheurs ont examiné les meilleures approches pour la gestion et l’approvisionnement et recommandé des politiques et des mécanismes de soutien nécessaires pour favoriser une plus grande activité de rénovations profondes de décarbonation.

Ce que nous avons appris

2050

Le Canada peut décarboner les grands bâtiments existants d’ici 2050 si nous commençons dès aujourd’hui.

Les propriétaires des grands bâtiments peuvent réduire leur consommation d’énergie de plus de 70 %.

Il y a de bonnes nouvelles aujourd’hui et à l’horizon pour les analyses de rentabilité des projets de rénovation profonde de décarbonation.

la réduction de la demande d’énergie grâce à l’amélioration de l’enveloppe rend la décarbonisation en profondeur plus attrayante.

RECHERCHES ET REPPORTS

Décarbonation des grands bâtiments du Canada

Un rapport publié en 2021 fournit une voie vers le zéro Pour que…
mars 17, 2022

Une feuille de route pour les rénovations au Canada

Tracer la voie à suivre pour les grands bâtiments Le rapport du CBDCa…
mars 18, 2018

Une feuille de route pour les rénovations II

Bâtir une solide infrastructure de marché pour l’économie de la rénovation Ce nouveau…
septembre 23, 2017