Le CBDCa et l’IRAC envoient une lettre commune au CNRC

Theme
Sensibilisation

La lettre est accompagnée de commentaires sur le Code national modèle de l’énergie pour les bâtiments et sur le Code national du bâtiment

Récemment, le Conseil du bâtiment durable du Canada (CBDCa) et l’Institut royal d’architecture du Canada (IRAC) ont envoyé une lettre commune au Conseil national de recherches du Canda (CNRC) et à divers ministres fédéraux pour faire part des commentaires de l’industrie sur l’approche globale et sur certaines omissions du Code national de l’énergie pour les bâtiments (CNÉB) et du Code national du bâtiment (CNB). Ces deux codes façonnent l’avenir de l’industrie de la construction canadienne tout en améliorant l’habitabilité des bâtiments et des habitations face à la crise climatique. Ils jouent un rôle déterminant pour l’atteinte des objectifs de réduction des gaz à effet de serre (GES) du Canada et pour le renforcement de la capacité du secteur du bâtiment à réaliser des bâtiments éconergétiques, sobres en carbone et résilients face au climat.

Par ailleurs, le CBDCa et l’IRAC ont également soumis à Codes Canada des commentaires techniques sur les modifications proposées, le 13 mars 2020.

Compte tenu de l’impact potentiel des modifications proposées aux codes, le CBDCa a jugé qu’il était important de fournir des commentaires constructifs sur l’approche globale et sur les omissions au nom des intervenants de l’industrie du bâtiment durable au Canada. Plus important encore, le CBDCa et l’IRAC proposent que les exigences des codes portent non seulement sur l’efficacité énergétique, mais aussi sur les émissions de carbone associées à la construction et à l’exploitation des bâtiments afin d’atteindre les objectifs de réduction du carbone du gouvernement.