Planétarium Rio Tinto Alcan

Montreal, Quebec

juillet 15, 2015

Rating System/Standard
LEED Canada FR
Certification Level
Platine
Building Type
Other FR

Le Planétarium Rio Tinto Alcan fait partie d’Espace pour la vie qui regroupe également sur un même site le Biodôme, l’Insectarium et le Jardin botanique. Ces quatre institutions prestigieuses de la Ville de Montréal forment le plus important complexe en sciences de la nature au Canada. Cette certification LEED Platine renforce la mission d’Espace pour la vie qui est d’accompagner l’humain pour mieux vivre la nature par ses actions de diffusion, de conservation, d’éducation et de recherche.

L’étude de cas qui suit a été rédigée à l’aide des réponses fournies par Pierre Lacombe, directeur du Planétarium, lors d’une entrevue réalisée aux fins de la publication d’une chronique Pleins feux sur un projet LEED, en octobre 2015.

Faire découvrir l’espace depuis la terre, d’une façon durable

Le programme Espace pour la vie, créé par la Ville de Montréal, a lancé un concours d’architecture de portée internationale pour la construction du Planétarium Rio Tinto Alcan en 2008. Parmi les critères de base à respecter, les participants devaient proposer un bâtiment aux lignes audacieuses, qui rapproche l’humain de la nature.

Le résultat final est le Planétarium Rio Tinto Alcan, certifié LEED Platine, qui dévoile une identité forte et distinctive pour Montréal, avec ses deux immenses cônes pointés vers le ciel, qui évoquent des instruments d’observation tels deux télescopes scrutant l’Univers.

Il se démarque des autres planétariums en proposant une expérience immersive complémentaire, chaque cône accueillant un théâtre distinct : l’un accorde toute la place à l’expérience scientifique, l’autre à une odyssée émouvante à travers l’espace et le temps. L’exposition permanente, ludique et interactive s’intéresse à la recherche de la vie ailleurs sur Terre.

La certification LEED cadre bien avec la mission d’Espace pour la vie

La mission d’Espace pour la vie est la suivante : par ses actions de diffusion, de conservation, d’éducation et de recherche, accompagner l’humain pour mieux vivre la nature. Espace pour la vie considère qu’elle poursuit également sa mission lorsqu’elle vise les plus hauts standards éconergétiques dans la construction de nouveaux bâtiments ou la rénovation de bâtiments existants.

La certification LEED offre au Planétarium des assises solides sur lesquelles réaliser sa mission, car elle touche à une multitude de volets (énergie, ventilation, récupération de l’eau, luminosité, bien-être des occupants, etc.) et elle permet de construire des bâtiments plus performants. De plus, cette certification répond à la politique montréalaise de développement durable pour les édifices municipaux.

L’impact sur les humains

Cette certification a apporté plusieurs avantages à la Ville de Montréal et à Espace pour la vie. Ainsi, la luminosité du bâtiment a un impact très positif sur les employés et les visiteurs qui n’hésitent pas à manifester leur enthousiasme par rapport à la grande luminosité quand ils déambulent dans le planétarium.

Une importante réduction des GES est rendue possible par l’utilisation de la géothermie et de la ventilation naturelle, mais aussi par une gestion des COV et un contrôle des sources de polluants. Une filtration fine MERV-13 est appliquée sur l’air neuf. Une filtration fine MERV-9 est appliquée sur la recirculation des sous-systèmes. Tout cela contribue à offrir aux visiteurs et aux employés un air plus frais et plus sain.

Par ailleurs, presque tous les luminaires utilisés pour éclairer le bâtiment et l’aménagement extérieur sont équipés de lampes DEL. Ces luminaires sont de type « full cutoff » (faisceau lumineux orienté vers le bas seulement) ou complètement orientés vers le sol pour atténuer la pollution lumineuse. De plus, on a utilisé des sources d’éclairage contenant peu ou pas de mercure.

Lors de rencontres avec le directeur Pierre Lacombe, les employés ont mentionné à de nombreuses occasions qu’ils appréciaient la qualité de l’environnement de travail du Planétarium Rio Tinto Alcan, notamment la grande luminosité et la beauté des lieux. De plus, par rapport à l’ancien planétarium, l’ajout de vestiaires, de douches et de casiers est grandement apprécié par les employés qui y voient un encouragement à la santé et à la bonne condition physique.

Les dégagements de chaleur des équipements, de l’éclairage et des occupants sont entièrement récupérés par la boucle d’eau refroidie et transférés à la boucle de chauffage en hiver. En été, la chaleur utilisée pour effectuer les cycles de déshumidification est récupérée à 100 % du refroidissement des condenseurs. Selon le modèle de simulation énergétique, le planétarium surpasse la performance économique du bâtiment de référence d’ASHRAE 90.1-1999 de 47,9 % pour l’énergie réglementée et atteint 7 points sur une possibilité de 10 selon le barème LEED Canada.

D’autres caractéristiques de durabilité ont contribué à la certification Platine

Au cours de la construction, une attention particulière a également été portée à la récupération des matériaux. Plus de 75 % des structures existantes ont été récupérées. Ainsi, quelque 2 630 200 kg de béton ont été concassés (1 143 m3) et recyclés. La gestion des déchets de construction a permis une revalorisation de 85 % de la matière. La majorité du béton de démolition a servi de remblai. Le surplus ainsi que l’acier d’armature ont été acheminés vers des centres de recyclage.

La réduction de la consommation d’eau est un autre volet important de la stratégie visant à réduire l’impact environnemental du projet. La stratégie comprenait l’installation d’un système d’eau grise acheminée dans un réservoir pour l’usage des appareils sanitaires du planétarium. Des toilettes à faible consommation d’eau ont été installées. L’eau de pluie est récupérée dans des bassins de rétention et sert à l’irrigation partielle de l’aménagement paysager. Cette stratégie réduit de 60 % le rejet vers les égouts municipaux et de 50 % la consommation en eau potable. L’aménagement paysager intègre des plantes résistantes à la sécheresse et ne nécessitant qu’un arrosage minimal. La surface végétalisée de la toiture permet de réduire les îlots de chaleur.

CARTE DE POINTAGE LEED

Niveau de certificationPlatine
Système d’évaluationLEED Canada pour nouvelles constructions et rénovations majeures 1.0
Nombre de points obtenus63
Aménagement écologique des sites12/14
Gestion efficace de l’eau5/5
Énergie et atmosphère10/17
Matériaux et ressources8/14
Qualité des environnements intérieurs15/15
Innovation dans l’exploitation5/5

More Case Studies

Le Phénix

Le Phénix se distingue une nouvelle fois et obtient la certification Bâtiment à…
avril 28, 2022

Centre correctionnel Pine Grove

Construit en 1965, comme centre de détention pouvant accueillir 52 femmes, le centre…
mars 30, 2022

L’édifice NX du Collège Humber

L’édifice NX du Collège Humber est le premier projet de rénovation à obtenir…
mars 15, 2022

Le Centre Joyce pour le partenariat et l’innovation du Collège Mohawk

le deuxième projet à obtenir la certification Bâtiment à carbone zéro — Design…
Décembre 15, 2020