Le Bill Fisch Forest Stewardship and Education Centre

Whitechurch-Stouffville, Ontario

janvier 10, 2017

Rating System/Standard
LEED 2009
Certification Level
Platine

Le Bill Fisch Forest Stewardship and Education Centre a été construit en pleine forêt dans la région de York. Le bâtiment fait presque entièrement de bois est en harmonie avec son environnement. Il offre au personnel forestier et à la communauté locale un lieu pour explorer l’importance des ressources naturelles.

Pour concevoir un bâtiment qui illustre les principes de l’intendance forestière, DIALOG a rassemblé une équipe interdisciplinaire d’architectes, d’ingénieurs et de designers d’intérieur à laquelle se sont ajoutés des spécialistes en éducation forestière, des arboristes et des écologistes. La mesure a porté fruit et le Centre a reçu la certification LEED pour les nouvelles constructions et les rénovations majeures de niveau Platine en janvier 2017.

L’étude de cas qui suit a été rédigée à partir des réponses fournies par Charles Marshall, associé, Conception durable, chez DIALOG, dans le cadre d’une entrevue réalisée aux fins de la publication d’une chronique Pleins feux sur un projet LEED, en juin 2017.

Inspirés par la nature

Pour ce projet, l’équipe de conception intégrée a établi une série de principes : éliminer les frontières entre le bâtiment et la forêt; s’assurer que le design tient compte du site et de ses écosystèmes; et créer un lieu d’apprentissage inspirant et permanent.

Pour respecter ces principes, l’équipe a déterminé les cibles de conception et de performance suivantes :

  • une enveloppe du bâtiment très performante pour réduire les charges de chauffage et de refroidissement, y compris des facteurs d’isolant élevés pour les murs (R40) et la toiture (R60) et du vitrage triple rempli d’argon;
  • un rapport fenêtre-mur de moins de 30 pour cent, les fenêtres étant situées de manière à assurer un éclairage naturel optimal;
  • une orientation est-ouest, du vitrage donnant sur le sud, et de larges dispositifs d’ombrage pour optimiser la conception solaire passive;
  • des stratégies de réduction de l’énergie, y compris la gradation en continu des systèmes d’éclairage dans les zones appropriées, la ventilation avec récupération de la chaleur, l’éclairage DEL et le matériel électrique qui cible la consommation d’énergie la plus basse possible;
  • la consommation d’eau nette zéro par la collecte des eaux pluviales pour alimenter les toilettes et les urinoirs et un dispositif de filtration biologique pour traiter toutes les eaux usées sur place;
  • la production d’énergie renouvelable par des panneaux solaires de 35 kW montés sur la toiture, qui devraient générer 38 mWh d’énergie propre par année;
  • la participation active du personnel du bâtiment pour atteindre les objectifs de consommation d’énergie et d’exploitation verte.

« Chez DIALOG, nous offrons des services d’architecture, de génie et de design dans divers secteurs et industries, et nous trouvons que chaque client a ses propres déterminants pour bâtir vert », dit Charles Marshall. « Pour ce projet en particulier, il était clair qu’il fallait atteindre le niveau de durabilité le plus élevé possible. Ce bâtiment a pour objet d’enseigner à des groupes de visiteurs, notamment à des groupes scolaires et des groupes communautaires, quel est notre lien avec la nature. Le bâtiment devait donc refléter cette mission et communiquer les valeurs de l’intendance. »

Viser LEED Platine

L’équipe de projet a examiné plusieurs systèmes d’analyse comparative et d’évaluation de bâtiments pour ce projet. Comme la région de York et DIALOG avaient toutes deux une longue expérience de la réalisation de projets LEED, le choix de viser la certification LEED s’est imposé

« La vraie question que l’on s’est posée était de savoir ce que nous pourrions faire en plus de LEED. La discussion nous a amenés à viser la certification du Défi du bâtiment vivant », ajoute M. Marshall. « Après avoir déterminé que le projet serait un bâtiment vivant, l’adéquation naturelle entre les deux programmes nous a amenés à viser la certification LEED Platine. Comme la municipalité régionale de York construit tous ses nouveaux projets selon la norme LEED Argent, ce projet visait ainsi à se démarquer. »

Offrir un projet innovateur qui établit des objectifs ambitieux

La municipalité régionale de York est dédiée à la durabilité environnementale, aujourd’hui et pour le futur. Elle voulait créer le centre éducatif le plus durable en Amérique du Nord. « L’équipe de conception intégrée a su combiner de manière innovatrice une conception réfléchie, une utilisation stratégique des matériaux et des pratiques de durabilité exemplaires pour atteindre les objectifs écologiques du client », souligne M. Marshall. « Le résultat est un Centre éducatif qui met en évidence le site et son écosystème, qui crée un lieu d’apprentissage inspirant et durable; et dont la durée de vie prévue est de 90 ans. »

La vision de DIALOG est d’améliorer de façon significative le bien-être des communautés et l’environnement. L’équipe de DIALOG croit qu’elle a une responsabilité, en tant que concepteurs, de promouvoir la pratique de la durabilité. « Notre équipe est très fière du Bill Fisch Forest Stewardship and Education Centre », ajoute Charles Marshall. « Ce projet établit la norme à laquelle nous aspirons. C’est bon pour notre entreprise de créer des bâtiments de ce calibre. Cela inspire nos employés et attire des personnes talentueuses qui désirent se joindre à nous. »

Créer un espace qui motive les visiteurs et les employés

Les employés forestiers de la région de York qui utilisent le bâtiment sont très enthousiastes. « Les gens viennent dans ce bâtiment pour comprendre la notion de durabilité et l’importance de faire les bons choix – les choix judicieux. Ce bâtiment inspirera les gens pendant des décennies », a déclaré Ian Buchanan, gestionnaire du patrimoine naturel et de la foresterie pour la région.

Aucun matériau toxique n’a été utilisé dans la construction du bâtiment, ce qui assure une bonne qualité de l’air, et la température intérieure est maintenue à des niveaux confortables par des ventilateurs de plafond et des fenêtres à persiennes automatiques. Des douches, une cuisine et des bornes de recharge pour les véhicules électriques sont mises à la disposition des employés.

« La visite d’une forêt peut être une expérience transcendante qui rétablit le lien entre les humains et l’écosystème, lien qui est souvent perdu dans le monde urbain complexe d’aujourd’hui », conclut M. Marshall. « En sensibilisant les visiteurs à la durabilité, à la foresterie, à l’intendance et à la régénération, le Bill Fisch Forest Stewardship and Education Centre a la possibilité d’inspirer le changement dans toute la communauté et pas seulement dans un bâtiment. »

CARTE DE POINTAGE LEED

Niveau de certificationPlatine
Système d’évaluationLEED Canada pour nouvelles constructions et rénovations majeures 2009
Nombre de points obtenus82
Aménagement écologique des sites14 sur 26
Gestion efficace de l’eau10 sur 10
Énergie et atmosphère33 sur 35
Matériaux et ressources6 sur 14
Qualité des environnements intérieurs10 sur 15
Innovation dans l’exploitation6 sur 6
Priorité régionale3 sur 4

More Case Studies

Le Phénix

Le Phénix se distingue une nouvelle fois et obtient la certification Bâtiment à…
avril 28, 2022

Centre correctionnel Pine Grove

Construit en 1965, comme centre de détention pouvant accueillir 52 femmes, le centre…
mars 30, 2022

L’édifice NX du Collège Humber

L’édifice NX du Collège Humber est le premier projet de rénovation à obtenir…
mars 15, 2022

Le Centre Joyce pour le partenariat et l’innovation du Collège Mohawk

le deuxième projet à obtenir la certification Bâtiment à carbone zéro — Design…
Décembre 15, 2020