Le complexe sportif panaméricain de Toronto

Toronto, Ontario

avril 7, 2015

Rating System/Standard
LEED Canada FR
Certification Level
OR
Building Type
Sports Facility

Les grandes installations sportives peuvent poser un défi particulier en matière de bâtiment durable, car leur empreinte doit être plus grande que celle d’un bâtiment standard pour héberger des piscines et des pistes de course olympiques, accueillir des dizaines de milliers de spectateurs et comprendre les équipements et les services nécessaires. Malgré cela, de plus en plus d’équipes de projets y voient maintenant une occasion d’innover plutôt que de les considérer comme un problème.

En préparation des Jeux panaméricains et parapanaméricains de 2015, le but était de créer des infrastructures pouvant accueillir les employés et de nombreux touristes et athlètes, tout en étant équipées pour la tenue d’événements athlétiques de classe mondiale, mais qui laisseraient aussi un héritage durable aux citoyens du sud de l’Ontario qui les utiliseraient pendant des années.

L’étude de cas qui suit a été rédigée à l’aide des réponses fournies par Jim Derenzis, directeur de la gestion des installations pour l’Université de Toronto Scarborough lors d’une entrevue réalisée pour la publication d’une chronique Pleins feux sur un projet LEED, en avril 2015.

Le complexe sportif panaméricain de Toronto – la preuve qu’un bâtiment sain aide les athlètes à réaliser leur plein potentiel

Détenu en copropriété par l’Université de Toronto et la ville de Toronto dans le cadre d’un partenariat unique, le complexe sportif panaméricain de Toronto est un centre d’activités et de collaboration pour les étudiants de l’Université de Toronto, les membres de la collectivité et les athlètes de haut niveau qui partagent des valeurs communes par rapport à la santé et au mode de vie actif. Le complexe sera l’un des sites des Jeux panaméricains et parapanaméricains, le troisième plus important événement multisports d’envergure internationale au monde. Il accueillera les compétitions de natation, plongeon, nage synchronisée, escrime, pentathlon moderne, volleyball assis et patinage de vitesse.

Cet édifice de pointe est la plus grande nouvelle construction sportive des Jeux panaméricains et parapanaméricains de 2015. Il est considéré comme le plus important investissement jamais effectué dans l’histoire du sport amateur au Canada. Comptant 393 628 pieds carrés, il peut accueillir 8 000 spectateurs et il abrite deux piscines sanctionnées mondialement comprenant 10 couloirs et mesurant 50 mètres; un bassin de plongeon de 5 mètres de profondeur; un gymnase quadruple; une piste intérieure pour la marche et la course; un mur d’escalade; des salles d’entraînement; un centre d’essais à haute performance; des studios et un centre de conditionnement physique ultramoderne.

En plus d’accueillir les Jeux panaméricains et d’offrir des installations sportives aux étudiants de l’Université de Toronto Scarborough et aux citoyens de la région, le complexe sportif abrite les bureaux de l’Institut canadien du sport de l’Ontario, la principale organisation du sport de haut niveau dans la province, et ceux de l’Académie nationale du basketball en fauteuil roulant du Canada. De plus, Diving Plongeon Canada, Natation Canada, Synchro Canada et Water Polo Canada y ont déménagé certains éléments de leurs programmes de formation.

Le complexe sportif panaméricain de Toronto est construit selon les normes d’accès universel les plus élevées, des entrées et des voies d’accès jusqu’aux vestiaires, aux salles de toilettes et aux douches. On trouve aussi des endroits pour attacher les animaux de service partout dans le bâtiment et les mesures d’urgence comprennent des aires de refuge et une chaise d’évacuation; les tables des salles médicales et des salles de traitement sont ajustables en hauteur.

La certification LEED Or est le fruit de partenariats

Les partenaires, de concert avec Infrastructure Ontario, ont demandé que la conception et la construction du complexe adhèrent aux directives et aux principes de durabilité du système d’évaluation LEED, le système d’évaluation des bâtiments durables le plus utilisé et le plus reconnu dans l’industrie. Le projet devait aussi se conformer à la Norme verte de Toronto adoptée par la ville de Toronto.

Les professionnels de l’équipe de réalisation, y compris PCL Constructors Canada Inc., ont de l’expérience dans la conception et la construction de projets selon les normes LEED, ce qui était un avantage pour l’équipe de conception/construction et les propriétaires. Les pratiques de construction environnementales ont évolué et ce qui était autrefois un service de niveau supérieur est aujourd’hui la norme pour PLC. L’objectif initial était d’obtenir la certification LEED Argent, mais PCL, en partenariat avec le consultant LEED, Halsall Associates, a réussi à optimiser la valeur pour obtenir une certification de niveau plus élevé, la certification LEED Or, qui témoigne de l’importance des partenariats solides et de la collaboration étroite.

Ce qui a amené l’UTSC et la ville de Toronto à bâtir vert

Nous sommes déterminés à être des chefs de file en matière de responsabilité environnementale institutionnelle et nous voulons assurer au complexe un avantage opérationnel et une rentabilité à long terme. L’UTSC est réputée pour ses études de pointe en environnement – qui tiennent compte des dimensions sociales et écologiques des ressources naturelles et de l’environnement pour améliorer la durabilité. C’est pourquoi à l’UTSC, être vert c’est maintenir des liens avec les agriculteurs locaux qui approvisionnent nos points de vente alimentaires, c’est offrir un milieu universitaire écologique et c’est faire preuve de responsabilité envers les générations futures.

Nous avons à cœur de bâtir une collectivité durable par la diffusion d’information et la sensibilisation à des questions importantes, comme le changement climatique, la valorisation des ressources et la conservation. Nous planifions de manière responsable, nous préservons les ressources et nous réduisons notre impact environnemental. Notre corps professoral, notre personnel et nos étudiants réduisent notre empreinte environnementale en économisant l’énergie, en faisant la promotion de l’énergie renouvelable, en favorisant les autres modes de transports et en recyclant.

La valeur de la certification pour les athlètes, les étudiants et la collectivité

Cette certification démontre la responsabilité sociale assumée par les propriétaires et le gouvernement fédéral ainsi que par les spectateurs de partout dans le monde qui assisteront aux Jeux. En construisant des installations durables, nous nous assurons que les bâtiments sont écologiquement responsables et efficaces et qu’ils dureront des années. L’UTSC a intégré avec beaucoup d’enthousiasme des stratégies d’économie d’énergie dans l’exploitation, la rénovation et la construction de ses installations, ce qui légitime nos efforts et fournit une orientation pour la croissance future du campus. Ces principes ont été intégrés dans notre projet actuel d’expansion qui comprendra par ailleurs d’autres innovations conceptuelles, comme des échangeurs de chaleur air-terre dans le tout dernier pavillon du campus, celui des sciences de l’environnement et de la chimie (ESCB).

Nous réalisons d’importants progrès en modifiant nos façons de concevoir, construire, exploiter et entretenir nos installations pour nous assurer que nous utilisons efficacement les ressources naturelles. Ces projets aident le campus à économiser de l’énergie, à réduire l’utilisation de matériaux bruts et à économiser de l’argent. Au fil du temps, les membres de notre collectivité seront plus nombreux à vivre, à travailler et à étudier dans des bâtiments de plus en plus efficients tout en profitant des avantages d’une meilleure qualité des environnements intérieurs.

Normes et buts de performance

Les piscines, de par leur nature, affichent généralement des consommations élevées des services publics. Nous avons donc voulu cibler une performance énergétique optimale que nous avons atteinte grâce à l’utilisation :

  • de l’énergie géothermique fournie par un champ de pompes géothermiques situé sous le stationnement nord et qui comprend 100 puits géothermiques atteignant chacun 600 pieds de profondeur;
  • de matériaux pour l’enveloppe du bâtiment qui combattent les niveaux d’humidité élevés et qui contribuent à la performance globale et énergétique de l’enveloppe;
  • d’appareils particuliers de traitement de l’air qui empêchent la condensation et réduisent la demande d’énergie pour chauffer les piscines.

En adoptant un plan exhaustif de gestion des déchets, PCL a détourné 95 pour cent des déchets de construction du projet des sites d’enfouissement.

Économies d’eau et d’énergie

Le complexe a été conçu et construit dans un objectif d’optimiser la performance énergétique. La consommation d’énergie du projet de conception est de 40 pour cent inférieure à celle d’un projet de référence semblable construit selon le Code modèle national de l’énergie pour les bâtiments (CMNÉB). Le projet réduit de 37 pour cent la consommation d’eau par rapport aux exigences de performance de référence et de 100 pour cent la demande en eau d’irrigation, car il utilise les eaux de pluie non potables recueillies dans des citernes souterraines enfouies à divers endroits.

Impacts positifs sur la santé

Le bâtiment offre un environnement intérieur plus clair et plus sain à ses utilisateurs en plus de réduire les coûts des services publics et de l’entretien, et il en sera ainsi pour bien longtemps. Ce résultat découle des mesures suivantes :

  • l’éclairage DEL qui est plus efficace et plus agréable;
  • les systèmes de traitement de l’air et de l’eau de la piscine qui sont écologiques, efficaces et efficients;
  • l’utilisation judicieuse des vues sur l’extérieur et l’ouverture sur de grands espaces et sur la rue;
  • l’offre de services en synergie, allant du conditionnement physique à la haute performance et aux aspects thérapeutiques.

Des systèmes de contrôle et de vérification, des commandes domotiques avancées et des systèmes de gestion de l’énergie ont été intégrés au bâtiment et permettent au propriétaire de surveiller activement la performance du bâtiment et de s’adapter avec diligence aux changements des besoins opérationnels.

Une première pour l’Université de Toronto

C’est le premier projet de construction neuve de l’Université de Toronto à obtenir la certification LEED Or. Construit dans le respect de l’échéancier et du budget, le projet a été réalisé en 24 mois, ce qui a permis de commencer à l’exploiter et de terminer les essais un an avant les Jeux.

Tout récemment, PCL a remporté le Prix de l’Association des entrepreneurs généraux de l’Ontario de 2015 pour le meilleur projet construit dans la province, ainsi que le Prix du Best of the Best Large Project Achievement de la Toronto Construction Association.

Nous sommes très fiers de ce complexe, un projet gagnant selon les normes internationales et nous sommes fiers aussi de pouvoir offrir une vitrine de la conception environnementale de pointe dans ce complexe appartenant à la ville et à l’Université. Comme le Complexe sportif panaméricain de Toronto sera un lieu de rencontre des Amériques lors des Jeux panaméricains et parapanaméricains 2015, cet été, les autres pays seront à même d’observer les nombreuses innovations du bâtiment et seront ainsi sensibilisés à la conception durable.

Autres stratégies du projet et résultats

  • la toiture verte est recouverte principalement de mélanges d’orpin que l’on a fait pousser ailleurs avant de les transplanter sur place dans un milieu de culture de quatre pouces d’épaisseur; elle couvre une superficie de 5 632 m2 (30 pour cent de la toiture);
  • les matériaux de construction ont un contenu recyclé de 30 pour cent;
  • tous les besoins en irrigation du bâtiment sont comblés par les eaux de pluie recueillies dans des citernes souterraines installées à divers endroits;
  • 1 854 panneaux solaires ont été installés sur la toiture. Ils peuvent produire jusqu’à 593 kW d’électricité à l’heure, ce qui réduit de 10 à 15 pour cent la consommation d’énergie du bâtiment;
  • l’éclairage DEL utilisé dans tout le bâtiment consomme 80 pour cent moins d’énergie que l’éclairage incandescent et environ 35 pour cent moins que l’éclairage fluorescent.

CARTE DE POINTAGE LEED

Niveau de certificationOr
Système d’évaluationLEED Canada pour nouvelles constructions et rénovations majeures 1.0
Nombre de points obtenus63
Aménagement écologique des sites16/26
Gestion efficace de l’eau7/10
Énergie et atmosphère17/35
Matériaux et ressources6/14
Qualité des environnements intérieurs9/15
Innovation dans l’exploitation5/6
Priorité régionale3/4

More Case Studies

Le Phénix

Le Phénix se distingue une nouvelle fois et obtient la certification Bâtiment à…
avril 28, 2022

Centre correctionnel Pine Grove

Construit en 1965, comme centre de détention pouvant accueillir 52 femmes, le centre…
mars 30, 2022

L’édifice NX du Collège Humber

L’édifice NX du Collège Humber est le premier projet de rénovation à obtenir…
mars 15, 2022

Le Centre Joyce pour le partenariat et l’innovation du Collège Mohawk

le deuxième projet à obtenir la certification Bâtiment à carbone zéro — Design…
Décembre 15, 2020