Le Centre informatique phare IBM Canada

Barrie, Ontario

mai 30, 2014

Rating System/Standard
LEED Canada FR
Certification Level
OR
Building Type
Data Centers FR

Il est de plus en plus important que les centres de données se soucient de l’économie d’énergie alors que l’expansion de la technologie entraîne la demande de nouvelles infrastructures. Comme les équipements fonctionnent en tout temps et consomment jusqu’à 75 pour cent de la charge énergétique totale de ce type bâtiment, les impacts négatifs sur l’environnement peuvent être élevés. Pour être écologique, un centre de données doit se concentrer sur les économies d’énergie et atténuer la charge énergétique pendant les heures de pointe.

L’étude de cas qui suit sur le Centre informatique phare d’IBM Canada à Barrie, en Ontario, a été rédigée en se basant sur les réponses fournies par l’entreprise pour une chronique Pleins feux sur un bâtiment LEED publiée en juin 2014.

Les centres de données peuvent eux aussi être verts

Bien des entreprises commencent à considérer les bâtiments durables comme une façon de relever en partie le défi énergétique. À titre d’exemple, le Centre informatique phare d’IBM Canada, situé à Barrie, en Ontario, est le premier bâtiment LEED pour IBM Canada, l’une des plus grandes entreprises technologiques en Amérique du Nord. Ce bâtiment d’un étage à la fonction cruciale a été achevé en 2012 et a obtenu la certification LEED NC Or en mai 2014.

Il comporte un hall au rez-de-chaussée, des bureaux, des locaux de services mécaniques et un atelier de mécanique, ainsi que la première phase du centre informatique de 25 000 pi.ca. ou « faux-plancher ».

Le Centre informatique a obtenu la certification LEED Or avec un total de 60 points. L’équipe de projet a ciblé des points dans les cinq catégories de crédits, ainsi que des crédits additionnels dans la catégorie innovation pour des stratégies exemplaires et innovatrices. Comme il s’agit d’un bâtiment commercial, une attention spéciale a été apportée à l’amélioration de la santé et du confort des employés en offrant une qualité des environnements intérieurs de haut niveau.

L’économie d’énergie est dans les détails

L’équipe de projet qui a travaillé sur le Centre informatique a utilisé certaines approches traditionnelles de la conception et de la construction de bâtiments durables, mais elle devait aussi relever le défi de créer un bâtiment beaucoup plus efficace pour héberger des serveurs énergivores et des équipements de technologie.

Selon Luisa Simonin, de la firme CB Richard Ellis Limited, qui a travaillé sur le projet d’IBM, IBM a pu obtenir les résultats désirés en adhérant à un plan solide.

« Nous avons adopté une approche en deux étapes pour nous assurer, dans un premier temps, que tous les serveurs déployés sur le plancher surélevé aient une cote ENERGY STAR », dit-elle. « Cette première étape nous a permis de réduire le plus possible la charge à la demande pour les besoins en infrastructure du bâtiment. »

« Après nous être assurés d’avoir considérablement réduit la charge totale estimée, nous nous sommes penchés sur la performance énergétique de l’équipement en réseau et nous l’avons optimisée sur tout l’étage du centre de données. En utilisant un système intelligent de contrôle des serveurs qui permet aux dispositifs collectifs de “se parler entre eux”, nous avons pu partager les besoins en énergie de l’équipement plutôt que de consommer séparément. »

En plus de cette stratégie vraiment particulière, l’équipe de projet a installé des sous-planchers qui apportent l’air frais à proximité de la source à refroidir; cette mesure permet d’économiser beaucoup d’énergie par l’une des méthodes les plus simples, une augmentation de la température de consigne du bâtiment. De nos jours, les bâtiments subissent une grande perte d’énergie en rejetant la chaleur produite par les gens, le matériel et l’infrastructure. Une température de consigne plus élevée réduit le temps d’utilisation des systèmes de conditionnements de l’air énergivores.

Enfin, on a utilisé des matériaux à albédo élevé sur la plus grande partie de la toiture dans l’objectif d’atténuer l’effet d’îlot de chaleur urbain et de réduire le gain de chaleur par l’enveloppe du bâtiment.

Ces mesures se sont traduites par une réduction de 20 pour cent de la demande en énergie, ce qui est un résultat exceptionnel pour un bâtiment de ce type.

La santé des occupants a également été une priorité

Les employés du Centre informatique phare d’IBM profitent d’une grande qualité des environnements intérieurs, car le bâtiment a été conçu en se basant sur LEED pour améliorer la santé et le bien-être des occupants. Ainsi, on a utilisé des produits à faible teneur en composés organiques volatils (COV) pendant la phase de la construction et pendant l’exploitation du bâtiment. Les politiques vertes pour l’entretien ménager et le plus grand apport en air frais assurent un milieu de travail plus sain et le maintien de la bonne qualité de l’air intérieur. 

D’autres stratégies et leurs résultats pour le projet

  • 51,33 pour cent des matériaux proviennent de la région et ont un contenu recyclé élevé (p. ex., le mobilier des postes de travail de Teknion), ce qui réduit le besoin de matériaux bruts et l’empreinte carbone découlant du transport; tous les produits à base de bois qui ont été spécifiés et installés ont un contenu certifié FSC à 100 pour cent.
  • Près des deux tiers du terrain (à l’exclusion de l’emplacement du bâtiment) ont été restaurés, ce qui favorise la biodiversité en protégeant les milieux existants qui abritent des espèces indigènes. Les grands espaces verts sont en phase avec cette stratégie et continuent d’offrir un lieu adéquat pour le bassin de rétention des eaux de ruissellement qui a été conçu pour assurer un niveau de protection accru et éliminer à long terme 80 pour cent des solides en suspension, comme l’exige le ministère de l’Environnement. La meilleure façon de favoriser la filtration naturelle des eaux de ruissellement, c’est de les laisser pénétrer dans le sol.
  • Le plan de gestion des déchets de construction a permis de détourner 83,4 pour cent des déchets des sites d’enfouissement.

La plupart des stratégies de réduction de la consommation d’énergie portent principalement sur l’infrastructure du bâtiment comme charge principale, mais le Centre informatique phare IBM Canada a réussi à prouver que même des bâtiments non traditionnels peuvent être éconergétiques et plus verts pour leurs occupants, tout en maintenant un service de grande qualité.

CARTE DE POINTAGE LEED

Niveau de certificationOr
Système d’évaluationLEED Canada pour nouvelles constructions et rénovations majeures 1.0
Nombre de points obtenus60
Aménagement écologique des sites15/26
Gestion efficace de l’eau10/10
Énergie et atmosphère12/35
Matériaux et ressources7/14
Qualité des environnements intérieurs8/15
Innovation dans l’exploitation5/6
Priorité régionale3/4

More Case Studies

Le Phénix

Le Phénix se distingue une nouvelle fois et obtient la certification Bâtiment à…
avril 28, 2022

Centre correctionnel Pine Grove

Construit en 1965, comme centre de détention pouvant accueillir 52 femmes, le centre…
mars 30, 2022

L’édifice NX du Collège Humber

L’édifice NX du Collège Humber est le premier projet de rénovation à obtenir…
mars 15, 2022

Le Centre Joyce pour le partenariat et l’innovation du Collège Mohawk

le deuxième projet à obtenir la certification Bâtiment à carbone zéro — Design…
Décembre 15, 2020