Centre correctionnel Pine Grove

Prince Albert, Saskatchewan

avril 4, 2016

Rating System/Standard
LEED 2009
Certification Level
OR

Construit en 1965, comme centre de détention pouvant accueillir 52 femmes, le centre correctionnel Pine Grove, situé à Prince Albert, dessert toute la province de la Saskatchewan. Quand est venu le temps de le moderniser, le projet, par sa nature même, posait un défi particulier au ministère des Services centraux de la province, propriétaire du bâtiment, car le gouvernement s’est engagé à ce que tous les projets d’édifices gouvernementaux de la province obtiennent au minimum la certification LEED Argent. Comme la conception d’un centre de détention traditionnel ne cadre pas nécessairement avec la durabilité, l’équipe de conception a dû se montrer innovatrice.

Le projet qui en résulte est devenu le premier bâtiment certifié LEED Or du gouvernement de la Saskatchewan. Connue sous le nom de « bâtiment Tamarack », l’unité de vie d’un étage offre des cellules sécurisées, une meilleure sécurité et un plus grand espace pour la programmation.

L’étude de cas qui suit a été rédigée à l’aide des réponses fournies par Jared Kleisinger, directeur de l’ingénierie et de la durabilité au ministère des Services centraux de la Saskatchewan, lors d’une entrevue qu’il nous a accordée en vue de la publication d’un article dans la chronique Pleins feux sur un projet LEED d’avril 2016.

Le design innovateur brise le moule des centres correctionnels

Les centres correctionnels ne se prêtent généralement pas très bien à l’éclairage naturel, aux économies d’eau et au contrôle des systèmes par les occupants. L’équipe de conception a donc été extrêmement novatrice dans son approche à la certification LEED de ce bâtiment.

L’élément humain était également important pour ce projet et les concepteurs y ont accordé de l’attention comme l’illustre le design des cellules et des aires communes qui a fait appel à diverses techniques d’éclairage naturel permises par le type d’installation. Le bâtiment comporte des systèmes de murs radiants dans les cellules, de sorte que les occupantes ont le contrôle de la température, mais un système central permet toutefois de reprendre ce contrôle, conformément aux exigences correctionnelles.

Parmi les autres points importants du fonctionnement et de la conception durables, on compte l’utilisation de peintures, d’enduits et de finis à faible teneur en COV et de produits de nettoyage préférables pour l’environnement. Les matériaux de construction utilisés avaient un contenu recyclé de 32 pour cent et 87 pour cent des déchets de construction et de démolition ont été recyclés.

Techniques d’économie de l’eau et de l’énergie

Plusieurs systèmes et pratiques ont été intégrés à la construction du nouveau bâtiment dans le but de réduire la consommation d’eau et d’énergie. Ainsi, on a installé un système spécial de collecte des eaux pluviales qui servent à la chasse des toilettes et à l’irrigation des terrains, ce qui favorise le retraitement des eaux disponibles et la réduction de la consommation d’eau potable. Cette mesure, jumelée à l’installation d’appareils et de dispositifs efficaces, a permis de réduire de 49 pour cent la consommation d’eau potable par rapport à la consommation moyenne du projet de référence de LEED construit selon le code modèle national pour un bâtiment correctionnel.

Sur le plan des économies d’énergie, l’équipe a intégré des mesures éconergétiques qui permettent de réduire de 56 pour cent la consommation d’énergie par rapport à la consommation moyenne d’un bâtiment de référence de LEED construit selon le code modèle national pour un bâtiment correctionnel. Elle a également intégré des ressources d’énergie renouvelable qui répondront à 71 pour cent des besoins électriques du bâtiment pour les deux prochaines années. Converties en consommation quotidienne, les économies d’énergie correspondent à la consommation d’énergie annuelle de 30 maisons canadiennes.

LEED aide la province à faire un grand pas vers l’atteinte de ses objectifs de durabilité

La durabilité de l’environnement est un volet essentiel de la construction et de la rénovation de tous les bâtiments du gouvernement de la Saskatchewan. La province oblige de viser la certification LEED Argent pour tous les bâtiments qui lui appartiennent. Le centre correctionnel Pine Grove ne faisait pas exception. L’équipe du projet et SGS sont fiers d’avoir réalisé le premier bâtiment LEED Or du gouvernement. « La certification LEED de cette nouvelle construction correspond à la cible visée pour le projet et reconnaît la réussite de la conception et de l’exploitation du bâtiment », a déclaré Jared Kleisinger.

« La certification LEED est importante, car elle permet au gouvernement de la Saskatchewan de concevoir et de construire des installations éconergétiques qui offrent un milieu sain à leurs occupants. Elle fournit aussi une vérification par une tierce partie de l’engagement de la province à gérer un portefeuille immobilier efficient et responsable », a-t-il ajouté.

CARTE DE POINTAGE LEED

Niveau de certificationOr
Système d’évaluationLEED Canada pour nouvelles constructions et rénovations majeures 2009
Nombre de points obtenus61
Aménagement écologique des sites8/26
Gestion efficace de l’eau10/10
Énergie et atmosphère19/35
Matériaux et ressources6/14
Qualité des environnements intérieurs11/15
Innovation dans l’exploitation4/6
Priorité régionale3/4

More Case Studies

Le Phénix

Le Phénix se distingue une nouvelle fois et obtient la certification Bâtiment à…
avril 28, 2022

Centre correctionnel Pine Grove

Construit en 1965, comme centre de détention pouvant accueillir 52 femmes, le centre…
mars 30, 2022

L’édifice NX du Collège Humber

L’édifice NX du Collège Humber est le premier projet de rénovation à obtenir…
mars 15, 2022

Le Centre Joyce pour le partenariat et l’innovation du Collège Mohawk

le deuxième projet à obtenir la certification Bâtiment à carbone zéro — Design…
Décembre 15, 2020