Plus de 200 projets visent le carbone zéro

Le nombre de projets inscrits en vertu des normes du Bâtiment à carbone zéro a doublé

Theme
Carbone zéro

Le 20 octobre 2022 – Ottawa (Ontario) – Les bâtiments carboneutres sont sur une bonne lancée, comme le démontre le nombre d’inscriptions aux normes du Bâtiment à carbone zéro (BCZ) qui a doublé en moins de six mois. Élaborées par le Conseil du bâtiment durable du Canada (CBDCA), les normes BCZ offrent à l’industrie un cadre crédible pour réaliser des bâtiments à carbone zéro. Créé en 2017, le programme BCZ a octroyé la certification à plus de 57 projets jusqu’à maintenant avec plus de 224 projets inscrits à l’heure actuelle en vertu des normes – plus que le double du nombre de projets inscrits en juin 2022. Cette tendance montre que l’industrie relève les défis de la carboneutralité pour les projets de bâtiments neufs et existants à la grandeur du Canada.

« Depuis des années, le CBDCA concentre ses efforts sur l’avancement des bâtiments à carbone zéro par ses normes et ses activités d’éducation, de recherche et de sensibilisation. Nous commençons maintenant à en voir les résultats, car il y a plus de projets à carbone zéro, plus d’options de financement des rénovations et plus de programmes et de politiques des gouvernements en appui au secteur du bâtiment sobre en carbone », a déclaré Thomas Mueller, président et chef de la direction du CBDCA. « Nous ne pouvons laisser l’élan se ralentir dans la mise à l’échelle de la décarbonation des bâtiments canadiens d’ici 2050, car elle nécessitera un effort massif de tout le secteur du bâtiment et de tous les ordres de gouvernement. »

Un bâtiment à carbone zéro est très écoénergétique et il réduit au minimum les émissions de gaz à effet de serre provenant des matériaux et de l’exploitation des bâtiments. Jusqu’à ce que toutes les émissions puissent être éliminées, il est possible d’utiliser des crédits de carbone de grande qualité pour les compenser. Les normes BCZ du CBDCA sont la Norme du bâtiment à carbone zéro – Design pour les projets de nouvelles constructions et de rénovations majeures et la Norme du bâtiment à carbone zéro – Performance, qui est une certification annuelle assurant l’exploitation à carbone zéro.

En juin, le CBDCA a lancé la troisième version de BCZ-Design, qui offre aux projets une plus grande flexibilité pour satisfaire aux exigences en matière d’intensité de la demande en énergie thermique (IDET), qui tient compte du carbone intrinsèque et qui limite la combustion sur place. La norme BCZ-Design est une exigence à laquelle doivent se conformer les nouveaux bâtiments en vertu du programme Bâtiments communautaires verts et inclusifs d’Infrastructure Canada.

« Nous continuons de faire évoluer les normes BCZ pour offrir un cadre à tous les bâtiments qui cherchent à éliminer les émissions de carbone et à diminuer le carbone intrinsèque », a déclaré Mark Hutchinson, vice-président des programmes du bâtiment durable et de l’innovation au CBDCA. « Les normes établissent un équilibre entre la rigueur et la flexibilité, mais l’atteinte du zéro exige des efforts et de la planification. Pour atteindre les cibles climatiques du Canada, tous les propriétaires de bâtiments devraient revoir leurs plans d’immobilisations en tenant compte des réductions de carbone. »

Dans son rapport Décarbonation des grands bâtiments du Canada, le CBDCA a mis l’accent sur les bâtiments existants qui posent le plus important défi de décarbonation d’ici 2050. L’équipe de recherche a étudié 50 archétypes de bâtiments et a constaté qu’ils ont tous une voie vers le zéro s’ils font l’objet de rénovations profondes de décarbonation. L’approche la plus rentable consiste à effectuer les rénovations selon les cycles de vie usuels des systèmes des bâtiments. Par exemple, il faudra peut-être améliorer l’enveloppe d’un bâtiment à une seule reprise pendant son cycle de vie – c’est pourquoi il est si important d’en profiter lorsque l’occasion se présente pour mettre la réduction des émissions de carbone au cœur du projet.

La nouvelle norme de certification BCZ-Design peut être utilisée pour les rénovations profondes de décarbonation des bâtiments existants. Elle exige notamment une planification de la transition pour s’assurer que le bâtiment a un plan pour cesser d’utiliser la combustion au fil du temps. Le CBDCA travaillera à la programmation pour aider les équipes de projets à élaborer leurs propres plans de transition au cours des prochains mois.

« Pour la plupart des bâtiments existants, vous avez une chance de réaliser correctement les rénovations profondes de décarbonation », a conclu Mark Hutchinson. « Ne ratez pas cette occasion. »