Réaction du CBDCa au sujet de la Stratégie pour un gouvernement vert

Theme
Sensibilisation

Le président du Conseil du Trésor, Jean-Yves Duclos a récemment publié une version actualisée de la Stratégie pour un gouvernement vert qui réaffirme que les opérations du gouvernement du Canada seront de zéro émissions nettes d’ici 2050, comme il s’y était engagé, et qui décrit les mesures que le gouvernement prendra pour atteindre cet objectif.

Le Conseil du bâtiment durable du Canada (CBDCa) se réjouit de cette mise à jour. Avec le dépôt de la Loi canadienne sur la responsabilité en matière de carboneutralité à la Chambre des communes, un peu plus tôt ce mois-ci, et l’engagement de 2 milliards $ de la Banque d’infrastructure du Canada pour la rénovation de grands bâtiments, le gouvernement du Canada fait les investissements nécessaires pour favoriser la transition du Canada vers une économie sobre en carbone et résiliente.

Ces annonces reflètent les efforts déployés par le CBDCa au nom de ses membres pour sensibiliser les décideurs au potentiel du secteur des bâtiments durables. Par nos recommandations pour une reprise verte , les informations fournies par la Feuille de route pour les rénovations  et l’étude sur le coût des bâtiments à carbone zéro , nous avons montré comment les bâtiments durables peuvent contribuer à l’atteinte des cibles du Canada en matière d’émissions de carbone et, soutenus par une reprise verte, relancer l’économie canadienne et créer 1,5 million d’emplois d’ici 2030 .

La Stratégie pour un gouvernement vert du Centre pour un gouvernement vert du Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada exigera que les ministères, les organismes et les sociétés d’État se concentrent sur la résilience et les émissions de carbone par le biais d’engagements qui touchent les opérations des parcs de véhicules substantiels, les processus d’approvisionnement, les services et les bâtiments.

Les mises à jour exigent que tous les nouveaux bâtiments fédéraux soient carboneutres (comme un bâtiment à carbone zéro). Des réductions plus immédiates des émissions de carbone seront réalisées grâce à la modernisation des bâtiments fédéraux existants. De plus, à partir de 2030, 75 pour cent de la surface utile des bureaux au Canada nouvellement loués et dont le contrat de location est nouvellement renouvelé devra se trouver dans des bâtiments zéro émissions nettes et résilients au climat.

En tant que plus grand propriétaire immobilier du Canada et important bailleur de bureaux, le gouvernement, par ces mesures, envoie un signal fort indiquant que la réduction des émissions de carbone et la résilience climatique sont désormais la nouvelle norme. Par cette annonce, le Conseil du Trésor montre l’exemple et établit une nouvelle référence que le secteur du bâtiment doit suivre.

Le CBDCa est fier d’avoir soutenu le gouvernement du Canada dans ses efforts visant à démontrer le potentiel des bâtiments à carbone zéro. En fait, le Centre pour un gouvernement vert a apporté son soutien au rapport du CBDCa intitulé Arguments en faveur des bâtiments à carbone zéro , qui démontrait que les bâtiments à carbone zéro étaient non seulement techniquement réalisables, mais aussi économiquement viables – de sorte que les investissements dans les bâtiments à carbone zéro sont aujourd’hui prudents sur le plan financier et permettront d’obtenir les réductions de carbone et les rendements financiers attendus demain.

L’engagement du gouvernement fédéral en faveur du net zéro aura très certainement un impact retentissant. Le moment est venu d’accélérer la construction et la rénovation de bâtiments à carbone zéro si le Canada veut atteindre ses cibles climatiques pour 2030 et 2050.

La voie à suivre est claire : chaque nouveau bâtiment planifié aujourd’hui doit être un bâtiment à carbone zéro. Et des dizaines de milliers de bâtiments existants doivent faire l’objet de plans de transition vers la sobriété en carbone le plus tôt possible.

Ce n’est qu’alors que nous atteindrons les objectifs du Canada en matière de changement climatique et que nous récolterons les nombreux avantages des bâtiments durables : réduction des émissions de carbone, augmentation du nombre d’emplois, amélioration de la santé et dynamisme des communautés dans une économie innovante et sobre en carbone.