Profilage du REFM de Vancouver

Lauréat du Prix du gouvernement 2020 de le CBDCA

Theme
Profils des Membres

Cette année, le Conseil du bâtiment durable du Canada a décerné le Prix du leadership gouvernemental de 2020 au service de gestion des biens immobiliers et des installations (GII) de la ville de Vancouver.

Ce prix récompense un individu, une équipe, un service ou une organisation méritante qui a élaboré des politiques ou des programmes qui font progresser la construction écologique au Canada. Le récipiendaire fait également preuve de leadership au sein du secteur public pour améliorer la performance des pratiques de construction durables.

Cette année, le service de GII de la ville de Vancouver, a su montrer l’exemple aux autres municipalités canadiennes. Il a adopté des stratégies agressives qui encouragent la conception et la construction de bâtiments écologiques de pointe. Ces stratégies incluent la certification LEED® Gold depuis 2004, une politique de construction zéro émission depuis 2016, la direction de la norme de construction zéro carbone du CBDCa et, en 2019, l’adoption d’une stratégie pour mesurer et réduire le carbone intrinsèque sur les nouveaux projets de construction.

Apprenez-en davantage sur l’approche de la ville de Vancouver en matière de construction écologique dans notre entretien Demandez aux experts avec Craig Edwards, gestionnaire, Énergie et services publics, Gestion des immeubles et des installations, ville de Vancouver.

Édifices municipaux de la
ville de Vancouver

Leadership dans le secteur public

Parlez-nous du service de Gestion des immeubles et des installations de la ville de Vancouver et de votre rôle au sein de ce service.

Le service de Gestion des immeubles et des installations de la ville de Vancouver fournit des services immobiliers, de planification et développement et d’exploitation et d’entretien pour les bâtiments et les propriétés qui appartiennent à la ville. Mon rôle, en tant que gestionnaire de l’Énergie et des services publics, est d’élaborer des stratégies; de mettre en œuvre des projets au sein du portefeuille d’installations de la ville; et de faire preuve de leadership à l’interne pour atteindre les objectifs des stratégies de durabilité de la ville, notamment la stratégie sur la ville renouvelable, le plan d’action pour la ville la plus verte, le plan sur les bâtiments à zéro émission et le plan de réponse à l’urgence climatique. Ce faisant, je contribue à l’établissement des exigences de conception durable pour les projets de nouvelles constructions, je gère les projets de rénovations écoénergétiques pour réduire les émissions de GES et je gère l’achat des services publics pour les bâtiments qui appartiennent à la ville afin de réduire les émissions de GES et les coûts d’exploitation.

Vancouver est un chef de file du bâtiment durable au Canada. Qu’est-ce qui pousse la ville à se concentrer sur le bâtiment durable selon vous?

La ville a toujours fait preuve d’un leadership très audacieux à l’échelle de la mairie, du conseil municipal et du personnel municipal, en s’efforçant de montrer la voie à suivre dans les questions environnementales. Comme la ville est régie par la Charte de Vancouver, une loi provinciale, elle dispose d’une plus grande souplesse dans l’adoption de règlements par rapport aux autres municipalités régies par la Local Government Act. Elle a profité de cette souplesse pour adopter régulièrement des Green Rezoning and Vancouver Building Bylaws de plus en plus innovants qui vont au-delà des exigences du code du bâtiment provincial en matière d’énergie et de durabilité. Pour montrer comment atteindre ces normes de performance plus élevées et contribuer à la transformation du marché, la ville a constamment adopté des cibles de performance plus élevées pour ses nouveaux bâtiments municipaux, bien avant d’accroître les exigences de performance de ses Green Rezoning and Vancouver Building Bylaws. À ce jour, quelque 40 projets de nouvelles constructions appartenant à la ville ont été conçus et construits pour obtenir les certifications LEED Or, Bâtiment à carbone zéro, Living Building Challenge ou Maison passive.

À l’approche de 2030, quels sont à votre avis les défis ou les opportunités de Vancouver pour atteindre les cibles de carbone du Canada? Quelles mesures la ville prend-elle pour prioriser le carbone dans les bâtiments qui lui appartiennent?

Vancouver a la chance d’être située dans une partie du pays où l’électricité émet très peu de GES du fait qu’elle est principalement produite par l’énergie hydraulique. Elle a aussi la chance d’être située dans une zone climatique où il est possible d’utiliser des thermopompes à air pour le chauffage et la climatisation des bâtiments et de concevoir les bâtiments selon des normes très strictes de réduction de la demande en énergie de chauffage. Pour tirer parti de ces possibilités, la ville a adopté une stratégie qui consiste à exiger la certification Maison passive, et à interdire l’utilisation de combustibles fossiles ou à exiger la conformité à une norme alternative sur le seuil de zéro émission dans tous les nouveaux bâtiments qui lui appartiennent. Elle a aussi adopté une politique de tarification du carbone, qui ajoute un prix interne sur le carbone lors de l’évaluation de la viabilité économique des décisions de conception de nouveaux bâtiments ou de rénovation de bâtiments existants.

Le plus récent défi climatique lié aux bâtiments que s’est fixé la ville est de réduire le carbone intrinsèque dans les nouvelles constructions, ce qui devient relativement plus important, car les émissions de GES liées à l’énergie d’exploitation sont ainsi considérablement réduites. Pour les nouveaux bâtiments qui appartiennent à la ville, nous avons adopté une stratégie consistant à mesurer le carbone intrinsèque et à viser une réduction de 40 %. Nous voulons ainsi faire preuve de leadership et apprendre ce qu’il est possible de réaliser pour établir des exigences sur le carbone intrinsèque dans les prochaines modifications de nos règlements de rezonage et de construction.

Y a-t-il un projet particulier de la ville de Vancouver dont vous êtes particulièrement fier et qui illustre l’approche de la ville par rapport à la durabilité?

Le projet d’école, de garderie et de logements abordables de Coal Harbour qui est en cours de conception est un bon exemple de l’intégration de nos exigences les plus récentes en matière de conception durable. Le projet est un partenariat entre la ville de Vancouver et le Conseil scolaire de Vancouver. La ville assure la gestion de la conception et de la construction de ce projet qui comprend une école primaire, une garderie et un édifice de six étages offrant du logement abordable. Tout le projet est conçu selon les exigences de certification de la Maison passive et de LEED Or. Il n’utilise aucun combustible fossile et il vise une réduction de 40 % du carbone intrinsèque.

Quel conseil la ville de Vancouver pourrait-elle donner aux autres villes qui souhaitent prioriser la durabilité des bâtiments qui leur appartiennent?

Il est très important que les municipalités intègrent des cibles de durabilité pour la construction des nouveaux bâtiments et la rénovation des bâtiments qui leur appartiennent dans les plans et les stratégies de haut niveau adoptés par leur conseil municipal. Il peut s’agir de plans de réponse au changement climatique, de stratégies de ville renouvelable ou autres qui donnent aux employés et aux équipes de conception une orientation claire quant aux objectifs de durabilité à viser. L’adoption d’une politique de tarification du carbone et son utilisation dans l’analyse financière du cycle de vie sont également des mesures très utiles pour justifier les coûts d’investissements supplémentaires.

Le service de Gestion des immeubles et des installations a récemment reçu le Prix du leadership du dans le secteur public et un Prix d’excellence en bâtiment durable du CBDCa. Que signifie une telle reconnaissance pour le service?

Le personnel du service de Gestion des immeubles et des installations est ravi d’être reconnu pour ses efforts visant à faire progresser l’industrie de la conception et de la construction de bâtiments durables au Canada. Il est également fier des progrès réalisés dans la réduction des émissions de GES et d’autres impacts environnementaux du portefeuille immobilier de la ville tout en fournissant les meilleurs services municipaux possibles à Vancouver.