Les membres formulent des commentaires sur l’avenir de LEED

Personnel du CBDCA on octobre 27, 2022

Rating System/Standard
LEED
Theme
Mises à jour des certifications

Mettre encore plus l’accent sur le changement climatique. Voilà le principal sujet qui est ressorti des discussions des membres du CBDCA sur l’évolution de LEED.

À la mi-septembre, les membres des catégories Catalyseurs et Spécialistes du CBDCA ont été invités à participer à une séance de remue-méninges sur l’avenir de LEED, coanimée par Mark Hutchinson (vice-président des programmes du bâtiment durable du CBDCA) et Melissa Baker (vice-présidente principale du volet technique de l’USGBC). Sept idées se sont dégagées de la séance :

  1. Carbone opérationnel – La lutte contre le changement climatique et la réduction de la pollution par le carbone sont des impératifs fondamentaux pour les bâtiments, et nos membres aimeraient que LEED traite mieux de ces questions. Bien que la version 4.1 tienne spécifiquement compte du carbone opérationnel, elle lui donne le même poids que la réduction de la consommation d’énergie. Les membres estiment que les niveaux de certification LEED devraient être plus étroitement liés à la réduction du carbone opérationnel, et que LEED Platine devrait peut-être même correspondre au net zéro dans la prochaine version de LEED.
  2. Carbone intrinsèque – Les membres ont reconnu qu’il faut s’attaquer au carbone intrinsèque pour faire face au changement climatique et ils ont dit espérer que LEED puisse renforcer les façons de le faire tout en trouvant des voies plus faciles pour y parvenir (par exemple, des mesures prescriptives) pour intégrer tous les types de projets.
  3. Résilience – Les membres ont reconnu que le marché n’a pas encore adopté la résilience, mais qu’il doit le faire. Tous les projets devraient tenir compte de la planification des risques climatiques.
  4. Caractère holistique – LEED doit conserver son caractère holistique; c’est sa force.
  5. Rénovations – Le système d’évaluation C+CB de LEED traite des rénovations majeures et celui de l’E+E traite de la performance en continu; toutefois un système d’évaluation dédié ou des directives pour les rénovations pourraient être utiles pour le marché.
  6. Accessibilité – Les membres ont proposé un certain nombre de solutions pour rendre LEED plus accessible, en soulignant que la rigueur n’est pas forcément synonyme de complexité. Parmi les idées soulevées, mentionnons la simplification des crédits avec une pondération plus faible des points; la limitation des références externes aux questions cruciales; l’inclusion d’options de voies prescriptives; et des exemples de documents à soumettre pour chaque crédit.
  7. Améliorations au processus – Les membres ont également soulevé des idées pour améliorer le processus de LEED, y compris quelques suggestions pour LEED Online.

La rencontre avec des membres du CBDCA et une rencontre antérieure avec les membres des comités techniques du CBDCA se sont inscrites dans le cadre d’une série de conversations que l’USGBC tient avec des bâtisseurs durables de partout dans le monde. En juin dernier, l’USGBC a publié les commentaires qu’il avait entendus jusqu’alors, avec certains principes directeurs pour l’avenir de LEED. Ils ont souligné que ces conversations se poursuivent, et qu’il faudra consacrer notre savoir collectif, notre passion et notre engagement à l’atteinte de ces objectifs.

Nous remercions tous les membres et les bénévoles qui ont participé à ces rencontres et nous nous réjouissons à l’idée de poursuivre le travail sur l’évolution de LEED.