Dans quels cas des bâtiments multiples peuvent-ils viser ensemble la certification LEED?

L'équipe du bâtiment durable on janvier 26, 2024

Système d'évaluation/norme
LEED
LEED v4
LEED v4.1
Thème
Bâtiment durable
Les essentiels de la certification

Lorsqu’un projet comprend plus d’un bâtiment situés sur un même site et gérés par une même entité, les équipes de projets ont souvent l’impression qu’il est avantageux de demander une seule certification LEED C+CB ou E+E. De même, les propriétaires peuvent préférer l’obtention d’une seule marque de certification pour le site de leur projet. En vertu de LEED v4, ces projets suivent généralement la voie de la certification de groupe, telle que décrite dans le LEED Campus Guidance de l’USGBC, ainsi que dans les guides de référence applicables. Selon l’approche de groupe, les équipes de projet peuvent apporter une même solution à tous les bâtiments du projet pour satisfaire aux exigences des préalables et des crédits se rapportant au site du projet. Elles doivent tout de même satisfaire à certaines exigences séparément pour chaque bâtiment inscrit à la certification de groupe, comme indiqué dans le guide. Pour en savoir davantage sur cette voie de conformité, voir la page Projets de groupe.

Dans de rares occasions, il est par contre possible de fusionner deux bâtiments ou plus d’un même projet sur un même site aux fins de la certification en tant que « bâtiment individuel », sans utiliser la voie de conformité de groupe.



Dans quels cas des bâtiments multiples peuvent-ils être inscrits en tant que projet de « bâtiment individuel »? (Adaptation de la FAQ de l’USGBC)

Selon l’exigence minimale de programme no 2 (MPR) #2, Must use reasonable LEED Boundaries, les bâtiments qui n’ont aucun lien physique entre eux ou qui ne sont reliés physiquement que par des aires de circulation, de stationnement ou des locaux mécaniques ou d’entreposage sont considérés comme des bâtiments distincts et des projets individuels aux fins de LEED, sauf dans les cas suivants :

  • Les bâtiments ou les structures reliés à un ou des bâtiments inscrits à la certification et dont la surface brute de plancher (gross floor area) est inférieure à 1 000 pieds carrés (93 mètres carrés), c’est-à-dire les bâtiments non admissibles à la certification LEED C+CB comme tels, peuvent être inclus dans les limites du projet LEED.
  • Les projets d’écoles primaires et secondaires, d’hôpitaux (soins médicaux généraux et chirurgicaux), de secteur hôtelier, de villégiature, tels qu’ils sont définis en fonction des cotes de rendement énergétique ENERGY STAR, peuvent inclure plus d’un bâtiment physiquement distinct dans un seul projet LEED. Pour les nouveaux projets de construction, chaque bâtiment inclus dans la demande doit mesurer moins de 25 000 pieds carrés (2 323 mètres carrés).
  • Dans les autres cas, selon la MPR, il peut y avoir des exceptions comme pour les bâtiments qui ont une dépendance programmatique (les espaces – et non le personnel – à l’intérieur du bâtiment ne peuvent fonctionner de façon indépendante par rapport à l’autre bâtiment), ou sur le plan de la cohésion architecturale (le bâtiment a été conçu pour apparaître comme s’il s’agissait seul bâtiment); toutefois, dans de tels cas, les équipes de projet doivent d’abord communiquer avec LEED Coach Canada afin d’obtenir l’approbation de simplifier la documentation de certification.

Comme indiqué ci-dessus, il est possible d’obtenir une exception pour des bâtiments multiples devant être reliés en un « bâtiment individuel » lorsqu’ils sont reliés par une espace programmable (à n’importe quel étage). Ce sont des cas dans lesquels des espaces du bâtiment ne peuvent fonctionner indépendamment sans l’autre bâtiment. Comme indiqué, un lien servant uniquement à la circulation, au stationnement ou aux locaux mécaniques ou d’entreposage est suffisant pour utiliser cette voie de conformité. Ajoutons qu’il ne s’agit pas d’équipements communs entre deux bâtiments ou plus, mais plutôt de bâtiments à qui il manque un espace crucial pour fonctionner.


Voici quelques exemples de liens acceptables pour fusionner des structures distinctes en un seul projet de bâtiment « individuel » : 

  • Deux bâtiments contigus reliés par des espaces de plancher brut programmables (comme des gymnases, des toilettes, des allées de bowling, etc.) qui se trouvent en sous-sol peuvent être considérés comme un seul bâtiment. Notez que dans ce cas, l’espace de connexion programmable doit également faire partie du projet et répondre aux exigences des MPR.
  • Les raccordements aériens ne peuvent servir à fusionner deux bâtiments que s’ils comportent des espaces programmables (qui ne servent pas uniquement à la circulation), comme un espace abritant des commerces de détail.
  • Les structures ou bâtiments annexes sur le site qui hébergent uniquement des systèmes techniques (p. ex., des services publics, etc.) qui ne servent exclusivement qu’au bâtiment inscrit à la certification peuvent être inclus dans le cadre du ou des bâtiments inscrits à la certification et inclus dans la certification.


Voici quelques exemples de liens qui ne sont pas acceptables pour fusionner deux structures ou plus en un projet de bâtiment « individuel » :

  • Les espaces dédiés à la circulation (passerelle ou tunnel sans espace programmable), au stationnement, à des usages mécaniques ou à l’entreposage.
  • Les espaces qui obligent les usagers d’un bâtiment à traverser un stationnement, une voie de circulation, des espaces mécaniques ou d’entreposage pour se rendre dans l’espace programmable de l’autre bâtiment.
  • Le partage d’un même centre énergétique – le simple partage d’un même centre énergétique n’influence pas la décision de fusionner plusieurs structures en un projet de bâtiment « individuel ».
  • Le partage d’un même compteur de la consommation d’eau ou d’énergie – le partage d’un compteur d’énergie (ou autre) n’a pas d’incidence sur le fait que des structures distinctes peuvent être considérées comme un bâtiment « individuel ».

Les équipes de projets voudront peut-être aussi envisager l’utilisation de la voie du campus pour les certifications individuelles de bâtiments érigés sur un même site; cette voie permet de démontrer la conformité à certains crédits à l’échelle du campus principal plutôt que séparément pour chaque bâtiment individuel. Pour utiliser l’approche campus, les équipes de projets doivent d’abord inscrire leur campus, ensuite un site principal (ou plusieurs sites principaux), puis le ou les projets individuels ou de groupe sur ce site. Vous trouverez de l’information additionnelle à ce sujet dans la FAQ de l’USGBC.

Veuillez noter que les options de certification de groupe ou de campus ne sont pas disponibles actuellement dans LEED Online pour les projets LEED v4.1. Si vous avez des questions concernant l’inscription de votre projet en tant que groupe ou bâtiment individuel, veuillez communiquer avec LEED Coach Canada. Nous précisons que le programme de Bâtiment à carbone zéro du CBDCA ne s’applique qu’à des bâtiments individuels; les équipes de projets BCZ sont invitées à communiquer avec l’équipe du carbone zéro du CBDCA pour toute question à ce sujet.


Plus nouvelles

Demandez à l’expert : Rebecca Holt

Rebecca Holt est une conseillère chevronnée, une dirigeante et une chercheuse possédant plus…
mars 1, 2024

Les inscriptions sont ouvertes pour Bâtir un changement durable 2024

Les 5 et 6 juin 2024Marriott CF Eaton Centre – Toronto BCD est…
février 26, 2024

Alerte à la fraude

Nous avons découvert que le site web du Conseil du bâtiment durable du…
février 23, 2024

Dans l’attente de LEED v5 : compte rendu sur l’échéancier

L’année 2024 est une année cruciale pour l’élaboration de LEED v5 et le…
février 22, 2024