Commentaires du CBDCa – Plan sur le climat de la Colombie-Britannique

Theme
Sensibilisation

Le Conseil du bâtiment durable du Canada (CBDCa), qui exploite un bureau à Vancouver, félicite le gouvernement de la Colombie-Britannique pour son plan sur le climat, CleanBC, qui fait preuve d’un solide leadership politique en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) des bâtiments. Ce plan dirige la province vers une économie sobre en carbone, en plus de montrer un engagement clair envers la lutte au changement climatique.

« Prises ensemble, ces mesures aideront la Colombie-Britannique à atteindre ses cibles de réduction des émissions de gaz à effet de serre de 40 % d’ici 2030, de 60 % d’ici 2040 et de 80 % d’ici 2050 », a déclaré Thomas Mueller, président et chef de la direction du CBDCa. « Nous serons ravis d’offrir au gouvernement de la province des solutions toutes prêtes pour l’industrie, au fur et à mesure de la mise en œuvre du plan CleanBC et de l’accélération de la transition vers une économie sobre en carbone. »

Le CBDCa se réjouit notamment des initiatives suivantes :

Obliger la consommation énergétique nette zéro pour les nouvelles constructions : Le CBDCa félicite le gouvernement de la Colombie-Britannique qui impose à tous les nouveaux bâtiments d’atteindre la consommation énergétique nette zéro d’ici 2032. Il souligne toutefois l’importance d’utiliser le carbone plutôt que l’énergie comme indicateur clé de la performance des bâtiments à zéro émission. Le CBDCa a d’ailleurs élaboré une norme nationale à cette fin, la Norme du bâtiment à carbone zéro. Comme l’a révélé notre étude, tous les nouveaux bâtiments doivent dès maintenant être construits selon la norme du carbone zéro si l’on veut que le Canada atteigne ses cibles de réduction des GES. C’est pourquoi nous recommandons au gouvernement de la Colombie-Britannique de reconnaître aussi l’importance du carbone pour atteindre ses objectifs.

Soutenir les rénovations : L’amélioration de la performance de notre parc immobilier actuel offre la plus grande occasion de réduction des émissions de GES dans le cadre bâti. Le CBDCa se réjouit de l’engagement du gouvernement de la Colombie-Britannique à adopter le Code national de l’énergie pour les bâtiments existants d’ici 2024 et de l’allocation de 400 millions $ en appui aux projets de rénovation et d’améliorations éconergétiques des logements subventionnés par la province.

Le gouvernement de la Colombie-Britannique est bien placé pour aller encore plus loin et lancer des politiques innovatrices qui créeront une solide économie de la rénovation dans la province. Ces politiques pourraient notamment comprendre l’analyse comparative qui oblige les propriétaires de grands immeubles à déclarer leur consommation d’énergie annuelle, ainsi que l’adoption d’instruments pour réduire le risque des investisseurs et des propriétaires immobiliers, comme l’Investor Confidence Project (ICP), une norme de souscription de portée mondiale pour le développement et l’évaluation de rénovations éconergétiques.

Assumer un fort leadership gouvernemental : Le gouvernement de la Colombie-Britannique a été le premier gouvernement au Canada à adopter le programme Leadership in Energy and Environmental Design (LEED) pour ses bâtiments, ce qui s’est traduit par la certification de plus de 600 bâtiments dans la province et la création d’une industrie du bâtiment durable aux emplois de grande qualité. La province assume à nouveau un leadership national en exigeant que les écoles, les hôpitaux et d’autres installations satisfassent aux exigences de la certification LEED Or. Nous félicitons le gouvernement pour son engagement envers LEED et nous l’encourageons à continuer d’investir dans des bâtiments durables en fixant une cible plus ambitieuse de construction à carbone zéro.

Favoriser la transition de la main-d’œuvre : En comblant les lacunes de compétences des travailleurs des métiers de la construction pour réaliser des bâtiments à haute performance et sobres en carbone, le gouvernement de la Colombie-Britannique s’assure que la main-d’œuvre de la province est prête pour le futur. L’identification des compétences requises et l’élaboration d’un plan de préparation de l’effectif, le CleanBC Labour Readiness Plan, sont des pas dans la bonne direction.  

Nous remercions le gouvernement de la Colombie-Britannique de nous avoir donné l’occasion de participer à la consultation et de fournir nos commentaires sur le développement de son plan de leadership. Le CBDCa, ses membres et ses partenaires se réjouissent à l’idée de soutenir la mise en œuvre de ces cibles ambitieuses pour réduire les émissions de carbone des bâtiments, des habitations et des communautés de la Colombie-Britannique. 

Les présents commentaires sont endossés par REALPAC :

« La province de la Colombie-Britannique fait preuve d’un réel leadership en matière de durabilité en lançant son plan CleanBC », a déclaré Michael Brooks, chef de la direction de REALPAC. « Il est clair que les décideurs, tout comme les principaux penseurs de l’industrie, sont déterminés à établir les principes qui mèneront à un cadre bâti innovateur et neutre en carbone. Nous nous réjouissons à la perspective de collaborer avec le gouvernement de la Colombie-Britannique à l’atteinte de cet objectif très important. »