La nouvelle mesure d’innovation en
bâtiment durable au Canada



L’inscription des projets
au programme des BCZ
est maintenant ouverte
au public.

Des experts du carbone zéro et de la rénovation dans une ville près de chez vous. (en anglais seulement)

Le Programme sur les bâtiments à carbone zéro et la Norme de certification du CBDCa est le premier programme du bâtiment durable du Canada à faire des émissions de carbone le principal indicateur de la performance d’un bâtiment.

Prise en compte des sources d’énergie

Il est essentiel de tenir compte des différences des combustibles fossils utilisés et l’intensité en carbone pour évaluer avec précision les impacts environnementaux et orienter les investissements. Le Programme sur les bâtiments à carbone zéro renforce l’importance de l’efficacité énergétique tout en orientant la prise de décisions judicieuses sur les types d’énergies utilisées et en encourageant une plus grande production d’énergie renouvelable, sur place et hors site.

S’applique à une vaste gamme de bâtiments

Élaborée pour évaluer les émissions de carbone des bâtiments commerciaux, institutionnels et multifamiliaux, la Norme du bâtiment à carbone zéro s’applique à une vaste gamme de bâtiments neufs et existants, à la grandeur du pays.

 

Au sujet du programme

La Norme du bâtiment à carbone zéro

Foire aux questions


Les projets pilotes de bâtiments à carbone zéro

 

Ressources pour les projets de BCZ

Nouveau! ZCB Workbook
(en anglais seulement)

Nouveau! Directives de modélisation énergétique
(en anglais seulement)

Nouveau! Marketing de votre projet à carbone zéro

 

Détails techniques

Certification Bâtiment à carbone zero - Design pour les nouvelles constructions

La Norme du bâtiment à carbone zéro offre des voies distinctes de certification carbone zéro pour les projets de nouvelles constructions et pour les bâtiments existants. Ainsi, les projets de nouvelles constructions obtiennent une certification Bâtiment à carbone zéro – Design en modélisant un bilan carbone zéro; une enveloppe et des systèmes de ventilation très efficaces qui permettent d’atteindre une cible déterminée d’intensité de la demande en énergie thermique; et en prévoyant l’installation de systèmes d’énergie renouvelable sur place qui fourniront au moins 5 % de l’énergie consommée par le bâtiment. Les équipes de projets doivent évaluer la consommation d’énergie d’une manière holistique, y compris les impacts sur l’électricité de pointe, et déterminer les émissions de GES associées aux matériaux de la structure et de l’enveloppe.

Certification Bâtiment à carbone zero - Performance pour les bâtiments existants

Dans son essence, le programme vise à démontrer l’atteinte d’un bilan carbone zéro dans l’exploitation des bâtiments, année après année. Les bâtiments qui atteignent cet objectif et respectent les autres exigences applicables aux bâtiments existants obtiennent une certification Bâtiment à carbone zéro – Performance. Cette certification est accordée sur la base d’une période d’exploitation de douze mois et la performance doit être vérifiée chaque année. Les équipes de projets doivent évaluer la consommation d’énergie d’une manière holistique, y compris les impacts sur l’électricité de pointe, et déterminer les émissions de GES associées aux matériaux de la structure et de l’enveloppe. Reconnaissant que la rénovation de bâtiments existants pose bien des défis, cette certification n’exige pas la production d’une quantité minimale d’énergie renouvelable sur place ni un niveau minimum de performance de la demande en énergie thermique.

Exigences de la norme

  BCZ – Design
(nouvelles constructions)
BCZ – Performance
(bâtiments existants)
Faire la preuve d’un bilan carbone zéro checkmark icon checkmark icon
Fournir un plan* de transition vers le carbone zéro checkmark icon Tous les 5 ans
Installer un système qui fournira au moins 5 % d’énergie renouvelable sur place checkmark icon Aucune exigence
Atteindre une cible d’intensité de la demande en énergie thermique checkmark icon Aucune exigence
Faire rapport sur l’intensité énergétique checkmark icon checkmark icon
Faire rapport sur la demande de pointe checkmark icon checkmark icon
Faire rapport sur le carbone intrinsèque checkmark icon checkmark icon

*Lorsque des combustibles autres que des biocombustibles à zéro émission sont utilisés sur place

  1. Faire la preuve d’un bilan carbone zéro
    Exigence cruciale du programme, les émissions de GES associées à l’exploitation du bâtiment doivent être compensées par l’utilisation d’énergie renouvelable à faibles émissions de carbone, produite sur place ou provenant de l’extérieur et faisant l’objet d’une entente contractuelle.

  2. Fournir un plan de transition vers le carbone zéro
    Tous les candidats qui comptent sur la combustion sur place de combustibles autres que des biocombustibles à zéro émission doivent fournir un plan de transition qui démontre comment le bâtiment sera décarbonisé dans le futur et qui montre qu’ils ont considéré des mesures appropriées de conception ou de modernisation du bâtiment.

  3. Installer un système qui fournira au moins 5 % d’énergie renouvelable sur place
    La certification BCZ-Design requiert qu’au moins cinq pour cent de la demande totale en énergie du bâtiment soit satisfaite à l’aide d’une énergie renouvelable produite sur place. Cette exigence ne s’applique pas à la certification BCZ – Performance.

  4. Atteindre une cible d’intensité de la demande en énergie thermique
    L’intensité de la demande en énergie thermique (IDET) fait référence à la perte de chaleur annuelle par l’enveloppe et la ventilation d’un bâtiment, après avoir tenu compte de tous les gains et pertes de chaleur passifs. Des cibles particulières ont été établies pour la certification BCZ – Design, ce qui a pour effet d’améliorer la résilience et le confort des occupants tout en assurant que les concepteurs du bâtiment axent leurs efforts sur la réduction de la demande énergétique d’un bâtiment avant de produire ou de se procurer de l’énergie renouvelable.

  5. Faire rapport sur l’intensité énergétique
    La Norme du BCZ exige que les candidats fassent rapport de leur intensité énergétique (IE) pour assurer la transparence et permettre à l’industrie de tirer des leçons de chaque bâtiment à carbone zéro. La déclaration de l’IE permet également aux exploitants d’un bâtiment d’évaluer l’efficacité des mesures d’économie d’énergie et de faire la preuve des progrès réalisés au fil du temps.

  6. Faire rapport sur la demande de pointe annuelle
    Comme pour l’IE, ce volet de la norme vise à encourager les projets à faire le suivi et à réduire leur demande de pointe au fil du temps, ce qui réduira la pression sur le réseau et la nécessité d’augmenter la capacité de production.

  7. Faire rapport sur le carbone intrinsèque
    Les candidats devront faire rapport des émissions intrinsèques des matériaux de la structure et de l’enveloppe des bâtiments à l’aide d’un logiciel d’analyse du cycle de vie (ACV).