Le Conseil du bâtiment durable du Canada appuie l’investissement du gouvernement fédéral dans un solide programme d’innovation

OTTAWA (Ontario), le 23 mars 2017 – Le Conseil du bâtiment durable du Canada (CBDCa) se réjouit de l’appui du budget 2017 à un programme d’innovation à faible carbone. Le CBDCa considère que l’innovation dans le bâtiment durable est un facteur déterminant pour accélérer le passage à une économie faible en carbone et atteindre les cibles de réduction des émissions du Canada pour 2030.

Le budget fédéral de 2017 fournit plus de détails sur la façon dont le gouvernement investira 21,9 milliards $ dans l’infrastructure verte, et notamment sur un certain nombre d’investissements clés visant à améliorer l’efficacité énergétique et la consommation d'énergie net zéro dans le secteur du bâtiment et les industries connexes. Voici quelques faits saillants de ces investissements :

  • 182 millions $ pour élaborer et mettre en œuvre de nouveaux codes du bâtiment destinés à rénover les immeubles existants et à construire de nouveaux immeubles à consommation d’énergie nette zéro partout au Canada;
  • 67,5 millions $ sur quatre ans accordés à RNCan, à compter de 2018-2019, pour renouveler et continuer les programmes d’efficacité énergétique existants;
    • 39,8 millions $ sur quatre ans, à compter de 2018-2019, accordés à RNCan pour appuyer les projets et les activités qui augmentent l’utilisation du bois comme matière de rechange plus écologique dans les projets d’infrastructure (par exemple, les immeubles commerciaux et industriels de hauteur moyenne), ce qui permet de créer de nouveaux marchés pour les produits canadiens durables.
    • 13,5 millions $ sur cinq ans, à compter de 2017-2018, accordés à Ressources naturelles Canada pour fournir une expertise aux autres ministères relativement aux meilleures approches à la mise en œuvre de technologies d’efficacité énergétique et d’énergie propre, pour rénover les immeubles fédéraux et pour réduire ou éliminer les émissions des parcs de véhicules.
  • 200 millions $ pour soutenir le déploiement de nouvelles technologies d’énergie renouvelable;
  • 100 millions $ à l’appui de projets de démonstration de technologies de nouvelle génération relatifs aux réseaux intelligents, au stockage de l’énergie et à l’énergie propre

Ces initiatives sont en phase avec la stratégie d’innovation du CBDCa qui comprend notamment le lancement de la première Norme sur le bâtiment à carbone zéro au Canada, par le CBDCa, en mai prochain; des programmes de formation en analyse comparative énergétique à la grandeur du pays; et la publication d’une nouvelle étude décrivant l’impact économique et environnemental potentiel de la rénovation énergétique des bâtiments existants. Toutefois, si le budget fédéral d’hier comporte de nombreux engagements visant à stimuler l’économie propre, il ne profite pas pleinement des possibilités de réduction des émissions offertes par le secteur du bâtiment au Canada.

« Le CBDCa est encouragé de voir le gouvernement fédéral investir dans le bâtiment durable, particulièrement dans son propre portefeuille immobilier. Nous nous réjouissons aussi des investissements dans l’élaboration de nouveaux codes, les emplois qualifiés et la technologie de l’énergie renouvelable qui seront nécessaires pour soutenir les bâtiments modernisés et à consommation énergétique nette zéro », a déclaré Thomas Mueller, président et chef de la direction du CBDCa. « Ce leadership est un grand pas, mais l’industrie du bâtiment durable souhaite des mesures plus audacieuses. L’urgence du changement climatique requiert le déploiement accéléré et ambitieux des solutions. Les codes du bâtiment sont une première étape importante, mais en même temps, l’innovation qui mènera à des bâtiments à faible carbone et l’économie de la rénovation ont également besoin du soutien d’un nouveau mécanisme, comme la Banque de l’infrastructure. Dans nos conversations continues avec les gouvernements fédéral et provinciaux, nous nous efforçons de cerner et de mettre en place des mécanismes pour accélérer l’économie de la rénovation énergétique. Nous entendons continuer de plaider en faveur d’initiatives qui repoussent les limites. »

Le CBDCa espère que la Banque d’infrastructure, en plus d’investir dans le logement social et les édifices publics, étendra le financement de la modernisation des bâtiments sous forme de financement vert pour les grands bâtiments commerciaux, institutionnels et résidentiels. La modernisation des bâtiments existants est essentielle à la réduction maximale des émissions du secteur du bâtiment et elle offre des débouchés économiques immenses. À la différence des investissements dans des infrastructures plus traditionnelles, les investissements dans les rénovations de bâtiments peuvent offrir un solide rendement à cause des économies d’énergie importantes qu’ils génèrent. Les améliorations à grande échelle des bâtiments existants auront aussi pour effet de créer des emplois et de stimuler la création de nouvelles technologies, sans compter qu’elles pourraient avoir des impacts totaux de 32,5 milliards $ sur le PIB d’ici 2030 et réduire de 19,4 millions de tonnes les émissions de GES. 

Le CBDCa est déterminé à poursuivre sa collaboration étroite avec le gouvernement et l’industrie et à plaider en faveur de la croissance et de l’investissement menant à un secteur du bâtiment faible en carbone. Pour en savoir davantage sur l’état du bâtiment durable au Canada, sa capacité de stimuler la croissance économique et le travail de sensibilisation continu du CBDCa auprès du gouvernement fédéral, visitez le cagbc.org/advocacy.

-30-

Demandes des médias
Renée Rietveld, CBDCa
613-288-8075
media@cagbc.org

Au sujet du CBDCa
Le CBDCa (www.cagbc.org) est le principal organisme national de l’industrie voué à la promotion des pratiques liées aux bâtiments durables et à l’aménagement de collectivités durables. En tant que porte-parole du bâtiment durable au Canada, il travaille étroitement avec ses membres nationaux et les membres de ses sections régionales dans une volonté de verdir tous les bâtiments. Le CBDCa réduit les impacts environnementaux du cadre bâti par ses activités de certification de projets, de sensibilisation et de recherche. Il aide aussi à combler les besoins en main-d’œuvre qualifiée et il a offert de la formation sur le bâtiment durable à plus de 20 000 professionnels du pays depuis 2002. Le CBDCa détient la licence d’utilisation du système d’évaluation des bâtiments durables LEED au Canada; il est en train d’élaborer la première Norme du bâtiment à carbone zéro au Canada; il appuie les normes WELL Building Standard et GRESB au Canada, et il supervise les activités de la Coalition canadienne pour des écoles vertes. Le CBDCa est également membre du World Green Building Council, qui appuie les efforts internationaux visant à réduire les impacts environnementaux du cadre bâti.