Le Career and Technology Centre de l’école secondaire Lord Shaughnessy de Calgary remporte le prix de l’école la plus verte au Canada 2016 du CBDCa

Ottawa (Ontario), le 20 septembre 2016 –Le Conseil du bâtiment durable du Canada (CBDCa)et laCoalition canadienne pour des écoles vertes ont annoncé aujourd’hui que le Career and Technology Centre (CTC) de l’école secondaire Lord Shaughnessy à Calgary, en Alberta, remporte le concours annuel de l’école la plus verte au Canada.

Le jury de l’école la plus verte du CBDCa, formé de spécialistes de l’industrie du bâtiment durable des quatre coins du pays, a choisi le CTC de Lord Shaughnessy pour son « extraordinaire programme d’innovations en énergie et en environnement » qui a utilisé des stratégies environnementales vraiment particulières dans son programme d’enseignement et dans les modifications apportées au bâtiment lui-même. Le programme CTC s’efforce de susciter l’intérêt des étudiants dans tous les programmes de durabilité de l’école. Il espère ainsi qu’en étant immergés dans les questions d’environnement, les étudiants apprendront à devenir des agents du changement dans leurs communautés et dans leurs milieux de travail éventuels.

À titre d’école la plus verte du Canada pour 2016, le CTC de Lord Shaughnessy recevra un prix en argent de 2 000 $ et sera soumis en tant que candidature officielle du Canada au concours de l’école la plus verte au monde remis chaque année par leCenter for Green Schools. Les gagnants du concours international reçoivent un montant additionnel de 1 000 $ pour réaliser un nouveau projet ou poursuivre un projet de durabilité.

« Ce prix est un réel hommage au travail remarquable des employés et des étudiants passionnés qui font de cette école un si bon milieu d’apprentissage », a déclaré Adam Robb, enseignant du Programme d’innovations en énergie et en environnement au CTC. « Nous utiliserons ce prix pour montrer à d’autres écoles l’impact incroyable que nos mesures d’écologisation ont eu sur nos étudiants et nos employés. Au CTC, nous valorisons tous les types d’apprenants et nous voulons montrer que les initiatives environnementales ne sont pas seulement une façon de mobiliser les étudiants, mais aussi de les encourager et de les ouvrir à l’apprentissage. »

S’étant classé au deuxième rang dans le concours de 2015, le CTC a considérablement amélioré son programme, déterminé à remporter le concours de cette année. Voici certains des nombreux faits saillants de son programme :   

  • les étudiants entretiennent des potagers dont les légumes sont utilisés quotidiennement dans les cuisines de l’école; ils construisent aussi des cadres en aluminium pour les murs aquaponiques que d’autres étudiants bâtissent, assemblent et vendent;
  • l’école mène une expérience pilote sur un volet pratique aux études sociales qui examine des événements historiques ou actuels sous l’angle des ressources naturelles;
  • les étudiants ont élaboré une stratégie économique qui porte sur l’investissement dans une installation de masse solaire. Selon la proposition actuelle, en attente d’approbation, 20 pour cent de l’électricité du Calgary Board of Education (CBE) proviendrait du solaire en utilisant que 6,6 pour cent de la superficie des toitures qui appartiennent au CBE; la période de récupération serait d’environ 14 ans;
  • un Comité du bien-être des étudiants s’assure que les étudiants, à la grandeur de l’école, ont accès des espaces qui servent de lieu de repos et de relaxation dans une volonté de réduire l’anxiété et le stress;
  • des étudiants développent un prototype d’appareil de mesure de la qualité de l’air pour obtenir les niveaux optimaux de CO2 dans les classes et les conditions sonores optimales pour favoriser l’apprentissage dans la plus grande mesure possible.

«  J’aimerais féliciter le CTC de Lord Shaughnessy, ainsi que ses employés et ses étudiants dédiés, pour avoir remporté le concours de l’école la plus verte du Canada en 2016 », a déclaré Thomas Mueller, président et chef de la direction du CBDCa. « Je suis encouragé par l’ampleur du programme du CLC qui démontre un réel leadership et un esprit novateur. Les efforts du CLC et des nombreuses écoles du pays qui ont participé au concours prouvent qu’il est possible d’intégrer la durabilité dans l’infrastructure, la culture et le curriculum d’une école pour inspirer les futurs innovateurs. »

Les écoles suivantes se sont classées aux deuxième et troisième rangs du concours de l’école la plus verte du Canada 2016 :   

  • École alternative Argyle, à Winnipeg (Manitoba)
  • École secondaire Reynolds, à Victoria (C.-B.)

Pour un supplément d’information sur ces écoles et leurs nombreuses initiatives, y compris des vidéos et des photos, visitez le site Web du CBDCa, en cliquant ici.

« Nous sommes très fiers que notre école soit reconnue par le CBDCa comme l’une des plus vertes au Canada et cet honneur nous incitera à continuer de mener activement des projets verts, et à améliorer le design de notre bâtiment, nos pratiques éducatives et notre gérance environnementale », a déclaré Heather Coey, enseignante à l’école secondaire Reynolds de Victoria.

Lancé en 2014, ce concours de l’école la plus verte du Canada cherche à présenter des écoles du niveau préscolaire jusqu’à la 12e année, de partout au pays, qui illustrent comment la durabilité peut être intégrée à l’infrastructure, à la culture et au curriculum d’une école. Le concours fait partie d’une série d’initiatives du CBDCa et de la Coalition canadienne pour des écoles vertes.

Par ailleurs, la journée de travail communautaire Green Apple qui a lieu tous les automnes est l’une des autres initiatives majeures de la Coalition. Le CBDCa encourage les activités au Canada lors de cette journée qui sera célébrée le 24 septembre et qui s’inscrit dans le cadre d’une initiative de plus grande portée lancée par le U.S. Center for Green Schools. Cette journée Green Apple donne aux parents, aux enseignants, aux étudiants, aux entreprises et aux organisations la possibilité de transformer toutes les écoles dans des lieux d’apprentissage sains, sécuritaires et productifs en tenant des activités de services locales.

Personne-ressource pour les médias :
Renée Rietveld
Gestionnaire, Communications et stratégie de contenu, CBDCa
613-288-8075
media@cagbc.org

Au sujet du Conseil du bâtiment durable du Canada (CBDCa)
Le CBDCa (www.cagbc.org) est le principal organisme national de l’industrie voué à la promotion des pratiques liées aux bâtiments durables et à l’aménagement de collectivités durables. En tant que porte-parole du bâtiment durable au Canada, il travaille étroitement avec ses membres nationaux et les membres de ses sections régionales dans une volonté de verdir tous les bâtiments. Le CBDCa réduit les impacts environnementaux du cadre bâti par ses activités de certification de projets, de sensibilisation et de recherche. Il aide aussi à combler les besoins en main-d’œuvre qualifiée et il a offert de la formation sur le bâtiment durable à plus de 20 000 professionnels du pays depuis 2002. Le CBDCa détient la licence d’utilisation du système d’évaluation des bâtiments durables LEED au Canada, en plus d’appuyer laWELL Building Standard et GRESB au Canada, et de superviser la Coalition canadienne pour des écoles vertes. Le CBDCa est membre du Conseil mondial du bâtiment durable qui appuie les efforts internationaux visant à réduire les impacts environnementaux du cadre bâti.

Au sujet de la Coalition canadienne pour des écoles vertes

Le CBDCa s’est joint à la Coalition mondiale pour des écoles vertes à titre de membre fondateur, en 2013, et a créé la Coalition canadienne pour des écoles vertes (www.cagbc.org/greenschools) en novembre 2013. Cette coalition canadienne est formée de membres de l’industrie du bâtiment durable qui offrent leur temps et leur expertise pour appuyer les collectivités dans leur démarche de transformation de leurs écoles. La journée de travail communautaire Green Apple, les concours de l’école la plus verte au Canada et dans le monde et la participation au sommet annuel de la Coalition mondiale pour des écoles vertes lui permettent d’atteindre cet objectif.