Une feuille de route pour les rénovations II

Bâtir une solide infrastructure de marché pour l’économie de la rénovation

Ce nouveau rapport du CBDCa établit une série de mesures exhaustives que peuvent prendre l’industrie, les organisations à but non lucratif et les gouvernements pour bâtir une économie de la rénovation de calibre mondial d’ici 2030, une économie qui améliore la performance des bâtiments existants et qui crée de nouvelles possibilités économiques pour les Canadiens.

Le rapport mentionne que les gouvernements ne peuvent à eux seuls réaliser le plein potentiel économique et environnemental de l’économie de la rénovation du Canada. L’industrie doit assumer un leadership, et des mécanismes innovateurs axés sur les marchés doivent être mis en place pour générer et maintenir des résultats.

  • Il invite les financiers privés, les régimes de pension, les assureurs et les autres intermédiaires de financement à développer des produits de prêt à la rénovation (comme l’Investor Confidence Project) et des contrats commerciaux normalisés qui renforcent la confiance des propriétaires de bâtiments et des financiers envers les projets de rénovations majeures.

  • Il encourage également les propriétaires de bâtiments à divulguer de manière proactive la performance énergétique et les émissions de carbone de leurs bâtiments et à partager les données sur la performance de leurs projets de rénovations pour favoriser l’évolution de l’économie de la rénovation.
Cover Image
Une feuille de route pour les rénovations II (2018)

Vous n’êtes pas membre?
Devenez-le dès aujourd’hui, ou achetez le rapport complet au coût de 50 $ en visitant notre boutique en ligne.

 

Composantes de l’écosystème d’une économie de la rénovation – sous forme infographique


Ecosystem infographic