Mises à jour de Portfolio Manager d’ENERGY STAR
en février 2018


D’importantes mises à jour seront apportées à Portfolio Manager d’ENERGY STAR le 11 février 2018. Ces mises à jour amélioreront la précision du programme et porteront sur les éléments suivants :

  • Le modèle d’établissement des cotes pour les bâtiments de bureaux commerciaux sera révisé pour reposer sur les données de l’Enquête sur l’utilisation commerciale et institutionnelle d’énergie (EUCIE) de 2014.

  • Les ajustements techniques utilisés par Portfolio Manager pour tenir compte des stationnements et des piscines seront mis à jour.

  • Un facteur d’ajustement technique pour les centres de traitement de données situés dans les bâtiments de bureaux sera ajouté pour que l’énergie dédiée au centre de traitement de données soit incluse dans la consommation totale du bâtiment.

  • Les facteurs relatifs à l’énergie à la source, y compris l’électricité, le gaz naturel, le mazout, le propane, la vapeur, l’eau chaude et l’eau refroidie seront révisés pour tenir compte des données les plus récentes.

Les facteurs relatifs aux émissions de gaz à effet de serre ont été récemment mis à jour pour tenir compte des données les plus récentes. Pour inclure les changements dans Portfolio Manager d’ENERGY STAR, le site sera hors ligne le 10 février 2018, pour une courte période. Dès le 11 février, les mises à jour seront apportées. Pour en savoir davantage sur ces modifications, veuillez consulter le site de RNCan

Il est recommandé que tous les bâtiments utilisant Portfolio Manager impriment la Liste de vérification des données ENERGY STAR avant l'arrêt du système (le 9 février 2018 au plus tard), en s'assurant que les données de consommation d'énergie et les caractéristiques des espaces les plus récents ont été saisis.

Lancement de la certification ENERGY STAR

À compter de mars 2018, vous pourrez demander une certification ENERGY STAR pour les types de bâtiments admissibles au Canada et faire part de votre réussite à tous ceux qui franchissent les portes de vos bâtiments. Pour être admissible, le bâtiment doit obtenir une cote ENERGY STAR d’au moins 75 et répondre à certains autres critères d’admissibilité et votre demande d’inscription doit être vérifiée par un professionnel agréé. Les projets qui obtiendront une certification ENERGY STAR pourront profiter d’une voie de documentation simplifiée; lisez la DIC 1381 à ce sujet, dans la base de données des DIC en ligne.

Quelles seront les incidences de ces mises à jour sur les projets LEED

Les mises à jour mentionnées ci-dessus modifieront la performance des bâtiments inscrits au système d’évaluation LEED Canada BE : E&E 2009 qui utilisent Portfolio Manager pour évaluer la performance énergétique en vertu de la condition préalable ÉAp2, Performance énergétique minimale et du crédit ÉAc1, Optimiser la performance énergétique de la catégorie de crédits Énergie et atmosphère.

La cote ENERGY STAR repose sur des centiles. L’outil attribue donc une cote à l’efficacité de votre bâtiment par rapport à celle d’autres bâtiments. L’intégration des données de l’EUCIE de 2014 aura des incidences sur les cotes des bâtiments de bureaux commerciaux, car la performance des bâtiments a changé depuis l’enquête de 2009. De la même façon, la performance médiane des bâtiments qui ne sont pas admissibles à une cote aura également changé, ce qui aura des incidences sur leur performance en vertu de LEED. Finalement, les mises à jour aux facteurs d’énergie à la source (les rapports utilisés pour convertir l’énergie du site en énergie à la source) auront des incidences sur l’intensité énergétique (IE) à la source de chaque bâtiment, qui est utilisée comme base de l’analyse comparative.

Portfolio Manager ajoute également un ajustement pour les centres de traitement de données situés dans des bâtiments de bureaux. Cette mesure permettra d’accorder une cote plus équitable aux bâtiments de bureaux commerciaux qui comprennent des centres de traitements de données. Avec l’ajout de cet ajustement automatique, il ne sera plus permis d’exclure la consommation d’énergie des centres de traitement de données mesurée par un compteur divisionnaire, et la consommation d’énergie des centres de traitement de données devra être incluse à la consommation d’énergie totale du bâtiment saisie dans Portfolio Manager.

Mesure spéciale pour les projets LEED Canada BE : E&E 2009

Le CBDCa a uni ses efforts à ceux de RNCan et d’autres parties intéressées pour tenter de mieux comprendre les incidences potentielles de l’introduction de ces mises à jour dans l’outil Portfolio Manager. Ils en sont venus à élaborer une mesure spéciale. Ainsi, les projets qui satisfont aux exigences ci-dessous peuvent, à leur discrétion, évaluer la performance exigée à la condition préalable ÉA2 – Performance énergétique minimale et au crédit ÉA1 – Optimiser la performance énergétique en se basant sur l’outil Portfolio Manager actuel et sur la performance du bâtiment avant les mises à jour de février 2018.

Mesure spéciale publiée décembre 2017 et disponible à tous les projets :

  • La mesure s’applique aux projets LEED Canada BE : E&E 2009 pour lesquels la période de performance en vue de la certification initiale ou de la recertification a commencé dans les 12 mois précédant la date de la mise hors ligne temporaire de l’outil (prévue pour le 11 février 2018), ce qui signifie que la période de performance pour la certification du projet doit se terminer le ou avant le 10 février 2019.

  • Pour l’option A (bâtiments admissibles à recevoir une cote), la performance d’ÉAp2/ÉAc1 est calculée sur la base de la cote de performance ENERGY STAR obtenue avant les mises à jour de février 2018. La cote de performance doit être démontrée par une copie imprimée des données de Portfolio Manager avant les mises à jour, et comprendre un minimum de 12 mois de données.

  • Pour les options B ou C (bâtiments non admissibles à recevoir une cote), la performance prévue à ÉAp2 et ÉAc1 est calculée en se basant sur l’IE à la source obtenue avant les mises à jour de février 2018 par rapport aux données moyennes nationales sur l’énergie à la source dans l’outil Portfolio Manager avant les mises à jour de février 2018. L’IE à la source doit être démontrée par une copie imprimée des données de Portfolio Manager avant les mises à jour, et comprendre un minimum de 12 mois de données.

  • Dans tous les cas, la période de performance de 12 mois faisant l’objet de l’évaluation doit se terminer entre le 1er novembre 2017 et la date des mises à jour de Portfolio Manager (prévues pour le 11 février 2018). Toutes les caractéristiques des espaces (superficie de plancher, types d’espaces, usage, etc.) doivent être à jour et exactes à ce moment-là.

  • Les documents soumis à la certification doivent comprendre les données requises imprimées à partir de Portfolio Manager avant les mises à jour, ainsi que les documents usuels exigés pour la période de performance.

Mesure spéciale publiée en juillet 2018 et disponible pour les bâtiments de bureaux commerciaux avec des centres de traitement de données comme alternative à l'allocation ci-dessus :

  • La mesure s’applique a tous les bâtiments de bureaux commerciaux avec des centres de traitement de données qui sont les projets LEED Canada BE : E&E 2009 pour lesquels la période de performance en vue de la certification initiale ou de la recertification a commencé dans les 12 mois précédant la date de la mise hors ligne temporaire de l’outil (prévue pour le 11 février 2018), ce qui signifie que la période de performance pour la certification du projet doit se terminer le ou avant le 10 février 2019.

  • Les projets peuvent continuer à exclure les centres de traitement de données dont la consommation est mesurée par un compteur divisionnaire en utilisant l'outil Portfolio Manager canadien. EAp2 / c1 est calculé sur la base de la cote ENERGY STAR obtenue pendant la période de performance pour le bâtiment du projet avec la surface de plancher et la consommation d'énergie associé au centre de traitement de données soustraite de Portfolio Manager. La cote doit être démontrée par d'informations imprimées de Portfolio Manager et comprendre un minimum de 12 mois de données.

  • Les documents soumis à la certification doivent comprendre les documents usuels exigés pour la période de performance y compris les informations des compteurs pour le centre de traitement de données.

Les équipes de projets LEED Canada BE : E&E 2009 qui prévoient apporter d’importantes améliorations aux systèmes énergétiques en 2018 sont priées de communiquer avec le CBDCa pour discuter des détails de leurs projets et des mesures spéciales prévues pour la certification LEED.

Comment se préparer aux mises à jour de février 2018

Les équipes de projets LEED Canada BE : E&E admissibles à la mesure spéciale qui aimeraient s’en prévaloir doivent imprimer les données de Portfolio Manager avant la mise hors service temporaire du système (c’est-à-dire, le ou avant le 9 février 2018).

  • Elles devront produire et télécharger la liste de vérification des données d’ENERGY STAR pour chaque bâtiment visé. Elles devront aussi s’assurer de sélectionner la bonne « période » (Timeframe), c’est-à-dire les données allant jusqu’au 1er novembre 2017 inclusivement ou une date ultérieure, et couvrant une période d’au moins 12 mois.

  • Les équipes de projets doivent s’assurer que les données les plus récentes sur la consommation d’énergie sont recueillies et saisies dans Portfolio Manager et s’assurer que toutes les caractéristiques des espaces (superficie de plancher, types d’espace, usage, etc.) sont à jour et exactes.

Directives particulières pour les bâtiments de bureaux commerciaux qui comprennent des centres de traitement de données :

Après la mise à jour de février 2018, un ajustement technique pour les centres de traitement de données sera inclus dans l’outil Portfolio Manager pour les bâtiments de bureaux commerciaux canadiens. Cet ajustement automatique dans l’outil fera en sorte que les cotes ENERGY STAR allant de 1 à 100 pour ce type de bâtiments seront plus équitables. Après la mise à jour, les projets canadiens devront inclure la consommation d’énergie du centre de traitement de données dans la consommation totale du bâtiment saisie dans Portfolio Manager, de sorte qu’il ne sera plus permis d’exclure la consommation énergétique des centres de traitement de données mesurée par un compteur divisionnaire.

Les bâtiments de bureaux commerciaux ayant des centres de traitement de données dont la consommation est mesurée par un compteur divisionnaire peuvent exclure la consommation d’énergie de ce centre de traitement de données de Portfolio Manager s’ils impriment la liste de vérification des données ENERGY STAR avant les mises à jour. Toutefois, pour les cotes de performance ENERGY STAR générées après la mise à jour de février 2018, la consommation d’énergie du centre de traitement de données pour toute la période de 12 mois doit être incluse dans la consommation totale du bâtiment saisie dans Portfolio Manager.

*Mise à jour de juillet 2018* Les bâtiments de bureaux commerciaux avec centres de traitement de données peuvent choisir de suivre la mesure spéciale alternative mentionnée ci-dessus.

Directives particulières pour les bâtiments qui ne sont pas admissibles à une cote de performance énergétique (Option B et Option C) :

Après la mise à jour de février 2018, les projets LEED Canada BE : E&E qui visent à se conformer aux exigences de la condition préalable ÉAp2 – Performance énergétique minimale et du crédit ÉAc1 – Optimiser la performance énergétique en suivant l’Option B ou l’Option C devront calculer la cote d’analyse comparative ajustée en utilisant la version mise à jour du Calculateur de rendement éconergétique pour les options B et C. La publication de la version 7 de ce calculateur coïncidera avec les mises à jour de février 2018.