Norme du bâtiment à carbone zéro du CBDCaMC :
Foire aux questions


Table des matières

  1. Qu’est-ce que la Norme du bâtiment à carbone zéro?
  2. Qu’est-ce qu’un bâtiment à carbone zéro?
  3. Qui peut utiliser la Nome?
  4. Qu’y a-t-il de nouveau dans la Norme BCZ v2?
  5. Comment montrer que vous avez obtenu une certification?
  6. Avez-vous consulté l’industrie?

1. Qu’est-ce que la Norme du bâtiment à carbone zéro?

Pour orienter l’environnement bâti et l’industrie canadienne du bâtiment vers la réalisation des engagements du Canada en matière de changement climatique, le CBDCa a lancé la première Norme du bâtiment à carbone zéro au pays. Cette Norme évalue le carbone d’exploitation de plusieurs types de bâtiments, nouveaux et existants. Au moment de son lancement en 2017, elle était le seul programme de ce genre à faire des réductions du carbone l’indicateur clé de la performance des bâtiments.

L’importance accordée par la Norme à la pollution par le carbone est cruciale, car le facteur le plus important de l’empreinte carbone d’un bâtiment est plus souvent le choix de ses sources d’énergie que son efficacité énergétique. En 2020, le CBDCa a publié la Norme du bâtiment à carbone zéro – Design v2 et la Norme du bâtiment à carbone zéro – Performance v2. Ces Normes du BCZ vont au-delà des émissions de carbone opérationnelles pour considérer le carbone intrinsèque d’un bâtiment sous l’angle du cycle de vie.

2. Qu’est-ce qu’un bâtiment à carbone zéro?

Un bâtiment très éconergétique qui produit sur place, ou qui se procure, de l’énergie renouvelable sans carbone ou des crédits de carbone de grande qualité dans une quantité suffisante pour compenser les émissions de carbone annuelles associées aux matériaux et à l’exploitation du bâtiment.

3. Qui peut utiliser la Nome?

La Norme du bâtiment à carbone zéro (BCZ) du CBDCa vise à permettre aux propriétaires de bâtiments de demander la certification de leurs projets de nouvelles constructions ou de rénovations de bâtiments existants. Elle s’applique à tous les bâtiments à l’exception des habitations et des petits bâtiments résidentiels multifamiliaux. Des exigences particulières portent sur la vérification du design et de la performance :

  • La Norme BCZ-Design comprend les exigences qui orientent la conception des nouveaux bâtiments et la rénovation des bâtiments existants de manière à ce que les bâtiments puissent atteindre une exploitation à carbone zéro.
  • La Norme BCZ-Performance vérifie que les bâtiments on atteint le carbone zéro dans leur fonctionnement année après année.

4. Qu’y a-t-il de nouveau dans la Norme BCZ v2?

La nouvelle version de la Norme BCZ est une amélioration par rapport à la version originale et elle tient compte des enseignements tirés des 15 projets pilotes réalisés à la grandeur du pays. Les modifications apportent un équilibre entre la nécessité de réduire les émissions et celle de stimuler les propriétaires et les promoteurs immobiliers du Canada pour assurer que tous les bâtiments contribuent à l’atteinte des cibles du Canada en matière de carbone. Les principales améliorations portent sur les éléments suivants :

Carbone intrinsèque et réfrigérants

La Norme BCZ exige que les projets compensent le carbone intrinsèque des matériaux de construction. L’accent a été mis sur la réduction du carbone associé à tout le cycle de vie du bâtiment, y compris les émissions provenant de la production des matériaux de construction, ce que l’industrie appelle le « carbone initial ».

La version 2 de la Norme s’attaque aussi aux réfrigérants utilisés dans les thermopompes. Les thermopompes sont extrêmement efficaces, mais les réfrigérants les plus couramment utilisés sont des « agents de forçage climatique à court terme » – des GES qui restent peu de temps dans l’atmosphère, mais qui emprisonnent une grande qualité de chaleur. Dans sa v2, la Norme encourage l’utilisation de meilleures pratiques de gestion pour minimiser les fuites potentielles et elle prévoit la compensation de toutes fuites pouvant survenir.

Crédits de carbone

La nouvelle version de la Norme BCZ permet l’achat de crédits de carbone pour compenser le carbone intrinsèque et l’exploitation continue du bâtiment. Cette mesure ouvre la voie pour qu’un plus grand nombre de bâtiments puissent atteindre le zéro tout en aidant les propriétaires à s’aligner sur les objectifs de durabilité de leurs entreprises.

Efficacité énergétique

La mise à jour de la Norme BCZ-Design place la barre plus haute en matière d’efficacité énergétique tout en veillant à ce qu’il y ait une voie pour chaque bâtiment en offrant trois options de conformité. La première porte sur l’équilibre entre les objectifs de l’intensité de la demande en énergie thermique (IDET) et ceux de l’intensité énergétique (IE); la deuxième se concentre sur des réductions plus importantes de la demande en énergie thermique; et une troisième option inclut une cible d’IDET et reconnaît les projets qui atteignent le carbone zéro à l’aide de mesures sur place sans se fier à des achats d’énergie verte ou de crédits de carbone. Les projets certifiés BCZ-Design v2 doivent faire aussi l’objet d’un essai sur les fuites d’air avant de pouvoir obtenir la certification BCZ-Performance, ce qui favorise les améliorations à l’efficacité énergétique de l’enveloppe du bâtiment

Impact et innovation

La Norme BCZ-Design v2 encourage l’utilisation de technologies et d’approches de conception nouvelles et significatives en exigeant que les projets démontrent l’utilisation d’au moins deux stratégies d’impact et d’innovation pour réduire les émissions de carbone. Les requérants peuvent proposer leurs propres stratégies, ce qui leur donne une plus grande flexibilité tout en aidant à développer des compétences et à développer des marchés pour des projets et des services à faible émission de carbone.

Pour connaître les exigences de certification dans le détail, veuillez consulter les normes BCZ-Design v2 et BCZ-Performance v2.

5. Comment montrer que vous avez obtenu une certification?

Le CBDCa a créé une marque de certification qui pourra être utilisée sur le matériel promotionnel, y compris sur le Web, les annonces et les autres documents de marketing reliés directement au projet. Les propriétaires des bâtiments qui obtiennent une certification BZC–Performance v2 peuvent faire la promotion en apposant une plaque à cet effet.

6. Avez-vous consulté l’industrie?

La Norme du bâtiment à carbone zéro version 2 (BCZ-Design v2) est le fruit d’une vaste consultation auprès d’experts et de parties intéressées de tout le pays sur une période de deux ans.

Les révisions à la Norme BCZ ont été orientées par le Programme pilote du carbone zéro, une initiative conçue pour faciliter l’apprentissage par les pairs et le renforcement des capacités au sein de seize équipes de projets qui se sont engagées dans ce programme d’immersion de deux ans avant le lancement de l’inscription à la Norme BCZ. Le Programme pilote a reconnu l’excellence et le leadership et a orienté le développement d’outils, de politiques et de voies pour accélérer la transformation du marché. Les leçons apprises dans le cadre du programme pilote ont aidé le Conseil du bâtiment durable du Canada (CBDCa) à cerner les possibilités d’amélioration de la Norme BCZ.

En 2019, une série de tables rondes sur le carbone zéro ont été organisées à la grandeur du pays pour recueillir des commentaires sur la Norme BCZ et pour discuter des défis et des possibilités dans les différentes régions du pays. Trois groupes de travail ont également été formés. Ils ont apporté au processus d’élaboration une vaste expertise en la matière. Ces groupes de travail – axés sur les indicateurs énergétiques, la comptabilisation du carbone et le carbone intrinsèque, ont examiné les commentaires reçus dans le cadre des projets pilotes et des tables rondes et ont formulé des recommandations au Comité directeur du carbone zéro. Ce comité a collaboré avec le personnel du CBDCa pour dresser une liste de recommandations finales.